Un enfant de 3 ans a été retrouvé mort dans un puits, ce mardi 17 juillet 2018, au quartier Hérémakönö dans la commune urbaine de Siguiri. Le puits qui n’était pas encore achevé, se trouve au domicile familial de la victime de la victime, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Dans la matinée d’hier, mardi 17 juillet 2018, Michel Chérif, 3 ans, était seul à la maison. Sa mère, Yarramou Condé, l’a laissé sur place pour aller au marché. A son retour, la dame ne trouve pas son fils à la maison. Après plusieurs recherches, elle découvre le corps de l’enfant dans un puits non achevé situé dans la cour familiale.

« J’ai laissé mon enfant à la maison dans la cour pour aller au marché, à mon retour, je ne l’ai pas vu, j’ai commencé alors à le chercher. C’est ainsi que j’ai retrouvé son corps dans ce puits qu’on était en train de creuser chez nous », explique Yarramou Condé, en larmes.

Il faut noter que la découverte des corps d’enfants dans des puits est une situation récurrente à Siguiri. Plusieurs puits non fonctionnels sont laissés ouverts dans la préfecture, et des enfants y perdent souvent leur vie.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin