Le marché central de Télimélé connaît une paralysie totale ce mercredi 14 mars 2018. Les commerçants ont fermé leurs magasins et boutiques à la demande du GOHA, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

Deux journées sans activités économiques ! C’est l’appel lancé par le groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) à l’endroit des opérateurs économiques de la Guinée. Une façon pour l’organisation de protester contre l’insécurité (Pillages de boutiques et enlèvements de commerçants) dont sont victimes les hommes d’affaires guinéens.

Un appel largement suivi à Télimélé ce mercredi 14 mars 2018. Au marché central de la ville, les commerçants ont tous fermé leurs magasins et boutiques pour répondre à cet appel. « Je précise que notre journée sans commerce n’est pas liée à la manifestation politique de l’opposition. Nous avons décidé de fermer le commerce suite à l’appel du GOHA, pour apporter un soutien à Elhadj Doura qui a été kidnappé depuis plusieurs mois », a déclaré au micro de Guineematin.com, Elhadj Amadou Bailo Diallo, le trésorier de la chambre de commerce de Télimélé.

Outre l’enlèvement d’Elhadj Doura, ces deux journées sans activités économiques visent aussi, à soutenir les commerçants victimes de pillages de leurs boutiques à l’occasion des crises politiques enregistrées dans notre pays. Les responsables et les membres du GOHA exigent une fois encore leur indemnisation, prévue par les accords politiques.

« Nous resterons toujours solidaires à tous les commerçants qui ont subi des pillages lors des différents mouvements en Guinée. Le GOHA nous a dit de fermer le commerce pour les journées du mercredi 14 et jeudi 15 mars 2018. Nous allons faire deux journées sans commerce à Télimélé. Nous demandons au gouvernement de nous sécuriser, parce que nous avons beaucoup souffert », ajoute Abdoulaye Guimbo Diallo, commerçant au marché central de la préfecture.

Un marché où seules quelques vendeuses de condiments étaient visibles ce mercredi. Même les boulangers ne sont pas restés en marge du mouvement, ce qui a provoqué une crise de pain dans la commune urbaine de Télimélé.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 624729976

Facebook Comments

Guineematin