Un vieil homme a été arrêté ce dimanche, 12 août 2018 à Hafia dans la commune urbaine de Télimélé pour viol. Il est accusé d’avoir violé sa belle-fille (l’épouse de son neveu) qui est par la suite tombée en ceinte. Le mis en cause a été interpellé par les services de sécurité qui ont ouvert une enquête sur cette affaire, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Selon la jeune femme qui aurait été violée, Karamoko Samba Tenin Bah, oncle maternel de son mari, a utilisé une ruse pour l’emmener chez lui. Elle explique que le vieil homme l’a ensuite envoutée avant d’abuser d’elle. « J’étais en désaccord avec mon mari, après réconciliation, je suis revenue chez mon mari que j’aime bien. Le lendemain de mon retour, Karamoko Samba Tenin Bah, oncle maternel de mon mari m’a dit qu’il veut me voir. Je suis allée le rencontrer, il m’a dit que mon beau-frère Lama et ma belle-mère ne m’aiment pas.

Il dit qu’il va me faire un médicament me permettant de vivre en harmonie avec la famille de mon mari. Il m’a fait un talisman que je dois mettre dans ma valise sous les habits que personne ne doit voir. Plus loin, il me dit qu’il y a un autre talisman qu’il va faire, mais c’est avec mes pertes blanches qu’il va faire le mélange. Il me donne un tissu blanc sur lequel je vais mettre les pertes, je suis allée lui apporter ce qu’il a demandé. Mais comme il avait un objectif bien déterminé, il me dit que son diable lui a dit que ce que je lui ai envoyé est mélangé.

Il me demande alors de rentrer dans sa chambre pour lui donner les vraies pertes, je lui ai dit de m’attendre dehors pour que le fasse. Le temps pour moi de rentrer dans la chambre, il m’a suivie et a jeté quelque chose sur moi. Subitement j’ai perdu toute conscience, il s’est jeté sur moi et m’a violée. Je suis rentrée chez moi très déçue. Je me suis posé assez de questions sur comment expliquer à ma famille ou à mon mari ce que j’ai subi », raconte-t-elle.

Quand elle est rentrée chez elle, la femme n’a raconté à personne qu’elle a été victime de viol. C’est quelques semaines plus tard, lorsqu’elle s’est rendue compte qu’elle est tombée en ceinte, qu’elle a décidé d’en parler avec sa famille.

« Quelques jours après, j’ai constaté un grand changement sur moi. J’ai cherché le test de grossesse communément appelé test bébé. Effectivement le résultat montre que je suis en grossesse. Directement j’ai informé le vieux que je suis en ceinte, il me dit d’attendre qu’il va me rappeler comme il est avec le frère de mon mari. Je le rappelle après, il répond qu’on va régler sans que personne ne sache. Je lui ai dit que ça ne va pas s’arranger comme ça, parce que je ne veux pas perdre mon foyer. Finalement, j’ai informé mes parents et nous sommes venus à la gendarmerie comme il veut nier », ajoute la dame qui a porté plainte à la gendarmerie pour viol.

De son côté, son mari qui est laborantin de profession, se dit choqué par cette situation. Amadou Diarougha Doumbouya promet de poursuivre cette affaire jusqu’à ce que justice soit rendue : « Karamoko Samba Tenin Bah est mon oncle maternel, il est de même père que ma chère mère. Difficilement j’ai pu croire en cette version, mais je savais que ma femme était sous traitement et je n’entretiens pas de relations sexuelles avec elle en ce moment. Ce qui veut sans doute dire que ce n’est pas moi qui l’ai engrossée. Cette affaire ne va pas être négligée, la justice va nous séparer si Dieu le veut bien », assure monsieur Doumbouya.

Pour l’heure, nous n’avons pas pu avoir la version du mis en cause. Le vieil homme se trouve, en effet, dans les locaux de la gendarmerie de Télimélé en attendant la fin de l’enquête ouverte par les services de sécurité.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 622525250

Facebook Comments

Guineematin