Dans un entretien téléphonique avec Guineematin.com, Dr. Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG et président du groupe parlementaire Libéral-Démocrate a dénoncé les tirs à balles réelles perpétrés par des agents de la sécurité à presque chacune des manifestations de l’opposition républicaine. L’opposant demande aux responsables d’arrêter ces tueries en se retirant des manifestations puisque leur présence n’engendre que des dégâts matériels et humains…

Ci-dessous, Guineematin.com a décrypté pour vous les propos de l’Honorable Fodé Oussou Foafana :

C’est en République de Guinée que vous pouvez voir l’Etat déployer des agents de la sécurité avec l’argument de sécuriser une manifestation. Ensuite, des manifestants sont tirés à balles réelles, certains tués ; et, vous entendez les mêmes agents dire qu’ils n’étaient pas armés et qu’ils sont finalement incapables d’identifier ceux qui ont tiré… C’est incroyable !

Il est évident que 80 pour cent des citoyens de la Guinée sont actuellement contre cette Alpha gouvernance. Ils sont militants ou sympathisants de l’opposition. D’ailleurs, chaque fois que nous organisons des manifestations, ceux qui ne manifestent pas avec nous baissent souvent les vitres de leurs véhicules pour nous saluer et nous encourager. Comment est-ce qu’on peut penser qu’il y ait des affrontements entre eux et nous, alors qu’ils sont pour la plus part nos militants et sympathisants ?

Aujourd’hui, on enterre des jeunes de la Guinée qui sont âgés entre 18 et 20 ans, tués par balles pour avoir manifesté. Et, au même moment, monsieur Alpha Condé lève le verre à Moscou avec des éclats de rire avec ses amis pour lesquels il a acheté des billets d’avion première classe, avec des per diem de cinq mille dollars (5 000 USD) au frais du contribuable guinéens ! Vous pensez que les Guinéens se reconnaissent en cela ? Non ! Les Guinéens sont préoccupés par le quotidien et veulent que la situation de ce pays change. Ils veulent voir leur chef d’Etat à leurs côtés quand ils ont des difficultés !

Bref, nous n’avons plus besoin d’un quelconque agent de la sécurité dans nos manifestations. Nous voulons qu’on nous laisse aller manifester tranquillement sans aucun agent de la sécurité. Et, avec ça, vous n’entendrez jamais un affrontement à plus forte raison des tirs, puisque nos militants sont responsables et ceux qui ne manifestent pas sont autant contre la gouvernance actuelle que nous qui manifestons. On ne touchera pas un véhicule, on ne touchera pas un édifice public, puisque nous sommes tous responsables…

Propos recueillis par Nouhou Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments