Moussa Moise Sylla, Directeur de la télévision privée « Espace TV » et un des animateurs de l’émission « Les Grandes Gueules », est arrivé dans la matinée de ce jeudi, 25 janvier 2018, au tribunal de première instance de Mafanco pour son jugement. Il est poursuivi pour des faits de « diffusion des secrets de défense », a appris un reporter de Gineematin.com qui est actuellement au tribunal.

Notre confrère devra répondre aux questions de la juge madame Djenabou Donghol Diallo et du procureur Aly Touré sur des révélations faites dans l’émission de grande écoute « Les Grandes Gueules » de la radio Espace Fm.

En effet, dans l’émission du 1er novembre 2017, fête de l’armée guinéenne, Moussa Moïse Sylla avait fait des révélations sur la vétusté et le nombre réduit du matériel que possède la grande muette.

C’est ainsi que la machine judiciaire s’est mise en marche contre notre confrère. Et, c’est l’agent judiciaire de l’État qui est partie civile dans ce dossier. La diffusion des secrets de défense est prévue et punie par l’Article 106, Alinéa 2, de la loi L/2010/02/CNT du 22 juin 2010 portant sur la liberté de la presse. Avec la dépénalisation des délits de presse, Moussa Moïse Sylla ne devrait pas aller en prison ; mais, il risque de payer une amende, s’il est reconnu coupable.

Pour ce premier jour de procès, Moussa Moïse Sylla est arrivé dans la salle d’audience en compagnie de son avocat Maître Salifou Beavogui. On a aussi remarqué la présence de Kalil Oularé, DG du groupe Hadafo médias, employeur du journaliste.

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo depuis le TPI de Mafanco pour Guineematin.com

Facebook Comments