Selon un citoyen qui a contacté Guineematin.com au téléphone dans l’après-midi de ce vendredi, 14 septembre 2018, un incendie ravage actuellement (16 heures) une maison à Petit Simbaya (dans la commune de Ratoma).

Notre source n’a malheureusement remarqué aucun service de secours. Mais, des citoyens préoccupés et qui cherchent à éteindre le feu par des sceaux d’eau, à l’absence des sapeurs pompiers.

Un reporter de Guineematin.com est en route de Petit Simbaya pour mieux vous informer.

En attendant, il importe de rappeler que la capitale guinéenne est souvent victime d’incendie à cause de l’instabilité de l’électricité. Le dimanche dernier, 09 septembre 2018, le caporal chef Cheick Moussa Soumah avait sauvé un enfant de trois ans qui était coincé seul dans l’appartement familial qui avait pris feu. Le militaire a été décoré hier, jeudi, pour son acte de bravoure. Si on n’a perdu que des biens matériels dans cet incendie, grâce à l’intervention du caporal chef Cheick Moussa Soumah (qui était juste de passage au moment des faits), plusieurs autres incendies ont endeuillés des familles auparavant. Dans la nuit du mercredi 21 mars 2018, ce sont cinq membres d’une même famille (dont une femme enceinte) qui ont péri dans l’incendie de leur maison à Cosa, Fofanaya, dans la commune de Ratoma. Mais, chaque fois que l’ouverture des enquêtes est annoncée, ça ne dure que quelques jours. L’émotion passée, on en entendra parler qu’au prochain incendie…

Pauvres de nous !

A suivre, le compte rendu du reporter de Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin