Depuis la fermeture des bureaux de votes, le dimanche dernier, 04 février 2018, au compte des élections locales, des heurts ont éclaté un peu partout à travers notre pays. Le bilan fait état d’au moins 6 morts à Conakry et à l’intérieur du pays.

Joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com dans la matinée de ce vendredi, 09 février 2018, le président de l’Institut National Indépendante des Droits de l’Homme (INIDH), Mamady Kaba, a exprimé sa vive préoccupation et a invité les populations au calme.

« Ce n’est pas une première dans notre pays. Toutes les élections que nous avons connues ont été émaillées de violences, les unes aussi graves que les autres. Cette fois-ci, nous avons déjà environs 8 morts dont 5 enfants. Ce qui est atroce. Nous présentons nos condoléances à toutes les familles des victimes et nous allons travailler avec ces familles pour qu’elles soient rétablies dans leur droit », a promis Mamady Kaba.

Le président de l’INIDH appelle toutes les parties prenantes à cultiver la paix. « Je demande aux acteurs à appeler à la paix, au calme et à la retenue, en attendant la proclamation des résultats. Il y a des mécanismes nationaux et internationaux prévus pour revendiquer ses droits », a-t-il rappelé.

Selon lui, son organisme ne demandera à personne de renoncer à ses droits. « Nous n’allons demander à personne de renoncer à ses droits, ce n’est pas notre mission. Au contraire, notre mission, c’est d’encourager les citoyens à réclamer leurs droits et en jouir pleinement. Mais, à l’état actuel des choses, il faut privilégier les voies régulières de recours et appeler au calme parce que la violence appelle la violence. Nous craignons un débordement parce que quand ça déborde, il nous sera désormais impossible de recoller les morceaux et d’arrêter la machine. Donc, c’est maintenant qu’il est temps de le faire. J’invite tout le monde à le faire pour que les choses se passent ainsi », a-t-il dit.

A la Commission électorale, Mamady Kaba demande les résultats sortis des urnes. « J’appelle la CENI à tout faire pour proclamer des résultats conformes au choix des populations et qu’elle ne laisse prospérer aucune manœuvre dilatoire. Nous appelons l’ensemble des populations à faire confiance à cette CENI et à espérer que les résultats qui seront proclamés donneront satisfaction à tout le monde et seront acceptables par toutes les parties », a-t-il demandé.

Propos recueillis et décryptés par Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments