Fodé Tass Sylla, journaliste et membre de la coordination nationale de lutte contre EbolaLa République de Guinée est toujours en proie à la grave épidémie d’Ebola. Déjà, 2 077 cas dont 1 233 décès sont enregistrés, selon la coordination nationale de lutte contre Ebola qui était hier, samedi 22 novembre 2014, devant les médias.

Avant ces statistiques officielles, Guineematin.com vous propose ci-dessous quelques vidéos des responsables de cette coordination, notamment le journaliste Fodé Tass Sylla et le ministre de la Communication, Alhousseiny Makanéra Kaké :

La Coordination nationale de lutte contre Ebola devant la presse

Makanéra Alhousseiny Kaké, ministre de la Communication sur la maladie à virus Ebola

Dernières statistique d’Ebola en Guinée, les explications de Fodé Tass Sylla

Vidéos réalisées à la maison de la presse par F. Yacine Sylla

Voici la situation de l’épidémie de la fièvre émorragique à virus Ebola en Guinée, selon la coordination nationale :

Du début de l’épidémie jusqu’à la date du 20 novembre 2014 à 18 heures, la Guinée a enregistré 2077 cas dont 1233 décès (59.3%) répartis comme suit :

– Cas confirmés : 1791 dont 1023 décès (57.1%),

– Cas probables : 210 dont 210 décès,

– Cas suspects : 76.

Au total 646 personnes sont sorties guéries des centres de traitement (soit 36%).

Dans la journée du 20 Novembre 2014, le nombre de cas hospitalisés dans les différents centres de traitement du pays est réparti comme suit :

CTE de Guéckédou : 74 cas sont hospitalisés, dont 64 cas confirmés (Macenta : 11 ; Kérouané : 6 ; N’Nzérékoré : 10 ; Faranah : 12 ; Siguiri : 2 ; Kankan : 8 ; Beyla:6 ; Guéckédou : 1 et Kouroussa : 8) et 10 cas suspects (Kissidougou : 2 ; Guéckédou : 3 ; Nzérékoré : 2 et Faranah : 3).

– CTE de Macenta : 19 cas dont 13 confirmés et 06 suspects sont hospitalisés.

– CTE de Conakry : 29 cas dont 20 cas confirmés et 09 cas suspects sont hospitalisés.

Ce qui fait un total de 122 cas dont 97 confirmés et 25 suspects dans les centres de traitement.

CONSTATS

1- Nombre de préfectures nouvellement touchées cette semaine : 0 ;

2- Nombre de préfectures qui était devenues calmes et redevenues actives = 0
3- Nombre de préfectures antérieurement touchées ne notifiant pas de cas depuis plus de 42 jours (Foyers calmes) : 07 (Boké, Pita, Dalaba, Dinguiraye, Dabola, Yomou et Télimélé).
4- Nombre de foyers ayant notifié au moins un cas durant les 21 derniers jours (Foyers actifs) : 16 (Macenta, Nzérékoré, Guéckédou, Beyla, Lola, Kindia, Kankan, Siguiri, Faranah, Conakry, Coyah, Forécariah, Kérouané, Dubréka, Kissidougou et Kouroussa).

ACTIVITES REALISEES :

1- Livraison de 35 motos aux préfectures de Coyah et Kankan (10 motos chacune), Siguiri (15 motos) et 100 cartons de chlore à Kankan ;
2- Fourniture de sacs mortuaires à Koundara et Gaoual ainsi qu’aux préfectures de la Région de Labé ;
3- Mise à disposition de 16 véhicules aux différentes préfectures les plus touchées ;
4- Finalisation de la boîte à images et du guide des messages, suivie de la réalisation du pré-test de la boîte à images au niveau des cinq communes de Conakry ;
5- Réception et traitement des offres des sociétés soumissionnaires pour la réhabilitation de 15 radios rurales et communautaires ;
6- Finalisation des outils intégrés et harmonisés de formation sur la riposte à Ebola ;
7- Sécurisation des activités de sensibilisation et de la gestion des corps dans toutes les préfectures du pays, notamment dans les localités en proie à la réticence et aux violences ;
8- Réception du laboratoire de la plasmaphérèse offert par la fondation Bill & Melinda Gates pour la prise en charge des malades infectés d’Ebola ;
9- Remise d’une cargaison d’équipements offerte par l’Union Européenne composée de 17 camions, 12 véhicules 4X4, 04 ambulances, 04 minibus, 01 hôpital de campagne et 02 millions de paires de gants ;
10- Formation de 30 agents de santé en prévention de l’infection ;
11- Renforcement de la motivation des agents impliqués dans la riposte par le paiement intégral des primes dans tout le pays ;
12- Elaboration et diffusion du contenu harmonisé des kits d’accompagnement au bénéfice des malades (kits ambulance, pré-transfert, transfert, suivi des contacts et de solidarité).

ACTIVITES EN COURS

1. Préparation pour le lancement du numéro vert 115 en vue d’améliorer la surveillance ;
2. Poursuite de la mise en place des coordinations préfectorales de riposte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola à l’intérieur du pays (Préfecture de Siguiri) ;
3. Poursuite des travaux de finition des centres de traitement de Coyah et Nzérékoré.

MESSAGE – CLE : 

Sensibilisons nos familles, proches et collaborateurs sur les mesures d’hygiène individuelle (lavages des mains au savon…) et la nécessité de coopérer avec les services de santé agréés.

Facebook Comments