Elhadj Safioulaye Bah, préfet de Labé

Le jeune opérateur économique, Elhadj Mamadou Bhoye Garambé DIALLO et son avocat, Maître Ahmadou Kourouma ont repris hier, mercredi 17 janvier 2018, la procédure correctionnelle qu’ils ont engagée contre le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Ainsi, monsieur le préfet de Labé, Elhadj Safioulahi Bah a été de nouveau cité à comparaître devant le Tribunal Correctionnel de sa ville, le mercredi prochain, 14 février 2018, à 9 h très précises.

La partie civile, Elhadj Mamadou Bhoye Garambé DIALLO et son avocat, Maître Ahmadou Kourouma ont abandonné la charge liée à la séquestration, une infraction criminelle qui a conduit le Tribunal Correctionnel de Labé à se déclarer incompétent pour pour connaître de la première procédure engagée depuis le lundi, 8 janvier 2018, contre le préfet de Labé.

L’avocat du plaignant a déclaré à Guineematin.com avoir signifier, à travers le cabinet de Maître Mamoudou DIALLO, Huissier de Justice près des Juridictions de la République, la nouvelle procédure à l’accusé Safioulahi Bah.
Sur le choix de la nouvelle date, Maître Ahmadou Kourouma explique avoir voulu tenir compte de trois facteurs : le déroulement à Labé des audiences du Tribunal Militaire à Formation Spéciale, l’organisation des prochaines élections locales qui va mobilier tous les magistrats du pays et la semaine réservée pour évacuer les contentieux pouvant découler de ces consultations électorales.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments