Hadja Rabiatou Sérah DialloLa problématique de la sécurité routière préoccupe les acteurs du domaine. C’est dans cette dynamique qu’une réunion de travail a regroupé plusieurs acteurs, ce mercredi 24 août 2016, au siège du Conseil Economique et Social, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Il s’agit notamment des syndicats des transporteurs, de l’Association Professionnelle des Assureurs de Guinée, de la sécurité routière, de la Banque centrale et du ministère des transports. Ils sont tous réunis autour du thème : « problématique de la sécurité routière et des assurances en République de Guinée ». Au terme des travaux, un comité de pilotage sera mis en place, suivi de la signature d’un protocole d’accord entre les parties impliquées dans la question sensible de la sécurité routière.

Pour Boubacar Bah, directeur de la supervision des assurances à la Banque Centrale, la souffrance des populations est réelle en ce qui concerne les accidents de la circulation. « Les populations souffrent du fait que la sécurité n’a pas été à la hauteur tout le temps, et du fait que les assurances n’ont pas toujours répondu. Donc aujourd’hui nous voulons relever ce défi, de ramener les choses à la normale. Cela veut dire qu’il doit y avoir de bons PV (procès verbaux) de constat, qu’il y ait de bonnes dispositions prises par les assurances en vue d’un règlement adéquat et conséquent des sinistres », a-t-il estimé.

Par ailleurs, monsieur Bah dira que la Banque Centrale va apporter sa pierre dans ce sens en prodiguant des conseils et un accompagnement pour l’atteinte des objectifs.

De son côté, Elhadj Mohamed Habib Han, président de l’Association Professionnelle des Assureurs de Guinée, est revenu sur la finalité du protocole d’accord qui sera issu de leurs travaux : « on a jugé utile de convier toutes les parties  pour trouver une solution adéquate et durable, une solution relative au règlement des problèmes de la sécurité routière et la problématique concernant les assurances ».

La présidente du Conseil Economique et Social, Hadja Rabiatou Serah Diallo, a salué l’initiative tout en invitant les participants à se donner à fond pour que la sécurité routière devienne une réalité et que des vies soient épargnées.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel. : 628 17 99 17   

 

Facebook Comments