Dans la matinée de ce mercredi 13 septembre 2017, une voiture Mercedes a mortellement fauché une fillette âgée de seulement sept (7) ans sur l’axe Cosa-Enco5, précisément au niveau du carrefour appelé « Conteneur », dans la commune de Ratoma. Hadja Gbessia Touré a été tuée au moment où elle accomplissait des charges de ses parents. « Elle traversait la route « Le Prince » pour aller jeter des ordures », a appris un reporter de Guineematin.com sur place.

Selon le capitaine de la police Sékouba Bangoura, en service à la Direction centrale de la sécurité routière, la défunte, Hadja Gbessia Touré, domiciliée au quartier Simanbossia, avait été commissionnée par ses parents à 6 heures du matin pour aller jeter des ordures de l’autre côté de la route. Et, c’est en traversant que cette voiture lui a ôté sa vie.

« J’ai été averti à 07 H 00 et je suis arrivé là 5 minutes après. J’ai trouvé du monde, j’ai demandé et on m’a dit que la fille a été renversée par un véhicule. On a appelé les secours et on a cherché à identifier la fille… On nous dit que dès après l’accident, le chauffeur s’est rendu de lui même au commissariat urbain d’Enco 5. Effectivement, on est allés là-bas, on a trouvé le chauffeur », a-t-il expliqué.

Un autre agent de la police, également interrogé sur place et qui a souhaité garder l’anonymat a invité l’Etat à prendre des mesures idoine « pour réglementer la circulation et sensibiliser les chauffeurs afin qu’ils abandonnent certaines pratiques. Il faut que les autorités nous aident à établir un plan d’action pour freiner les accidents sur ce tronçon, surtout au carrefour Conteneur », a-t-il souhaité.

Cet autre accident relance encore le débat sur l’éducation parentale. Comment comprendre qu’on puisse commissionner une fille à pareille heures avec le phénomène d’insécurité qui prévaut dans le pays ?

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18