imageComme on le sait, le 2 juillet dernier, le conseil d’administration international de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) avait décidé d’accepter notre pays avec le statut de « pays conforme à l’ITIE ». Dans le concert de réactions, Guineematin.com vous propose ici la déclaration du ministre guinéen des Mines et de la géologie, Kerfala Yansané.

DÉCLARATION DU MINISTÈRE DES MINES ET DE LA GÉOLOGIE

Transparence : la Guinée devient membre à part entière de l’ITIE

Conakry, 5 juillet 2014

Le Gouvernement salue la décision du Conseil d’administration international de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries extractives (ITIE), le 2 juillet, d’accepter la Guinée avec le statut de « pays Conforme à l’ITIE ». Par cette décision, la Guinée devient un membre à part entière de l’ITIE.

Le Gouvernement se réjouit également du fait que le Conseil d’administration de l’ITIE, prenant acte de cette décision, l’a félicité pour « son engagement soutenu et son leadership » dans le processus ITIE.

L’admission de la Guinée comme pays conforme est l’aboutissement des efforts entrepris depuis l’élection du Président Alpha Condé en 2010. La Guinée a réalisé des réformes profondes qui s’inscrivent dans le sens des principes fondamentaux de l’ITIE notamment la lutte contre la corruption, la promotion de la transparence et de la bonne gouvernance.

La Guinée remercie tous les partenaires, internationaux et locaux, qui ont contribué, de près ou de loin, à l’atteinte de l’objectif majeur de « conformité à l’ITIE ». L’objectif de ces réformes est de permettre aux populations de participer directement ou indirectement à la gestion et de tirer profit des immenses ressources naturelles du pays. En effet, un secteur minier bien géré a la capacité de transformer fondamentalement et en profondeur l’économie nationale et de contribuer aux efforts de lutte contre la pauvreté.

Afin d’atteindre cet objectif, le Gouvernement a mis un accent particulier sur l’attrait des investisseurs à travers la mise en place d’un système de négociations d’accords gagnant-gagnant, leur permettant d’avoir un retour rapide sur leurs investissements et à la Guinée de tirer profit des ressources naturelles à travers la création d’emplois stables et plus de contenu local dans la réalisation des projets.

En conformité avec la Norme ITIE, la Guinée divulgue régulièrement les recettes gouvernementales provenant des ressources naturelles. La Guinée publie des rapports ITIE annuellement. C’est à ce titre que les Rapports 2011 et 2012 ont été publiés en décembre 2013. Cette année, l’ITIE Guinée a entrepris, avec l’appui du Ministère des Mines, une vaste campagne de dissémination pour partager le contenu de ces Rapports ITIE auprès, notamment, des communautés locales.

Dans le cadre de la promotion de la transparence et de la bonne gouvernance, le Gouvernement effectue par ailleurs une revue des contrats miniers par un Comité technique en charge du processus, avec l’appui de cabinets d’avocats internationaux et le soutien des partenaires du développement. En février 2013, le Gouvernement a publié tous les contrats liés au secteur minier (accessibles sur le site du Comité technique www.contratsminiersguinee.org). En avril 2013, des amendements au nouveau Code minier ont été adoptés pour renforcer l’attractivité de la Guinée auprès des investisseurs et aussi le contenu local.

Aujourd’hui, la Guinée s’engage à poursuivre ces réformes et ses efforts sans relâche pour continuer à mettre en œuvre l’ITIE et à satisfaire aux normes de transparence rigoureuses qui placent désormais son industrie extractive au niveau des standards internationaux.

Facebook Comments