image

Lansana Diawara, président de l’AGUB

Dans un entretien réalisé ce vendredi 17 juillet 2014 dans les locaux de Guineematin.com, le président de l’Association Guinéenne des Usagers des Banques (AGUB) a dénoncé une complicité de la banque centrale de la République de Guinée (BCRG) sur la création de la BADAM, une banque privée qui a été créée en 2010 et qui est vite tombée en faillite (2012). A en croire Lansana Diawara, la loi impose 50 milliards de nos francs pour ouvrir une banque, alors que la BADAM a été ouverte avec seulement 10 milliards de francs guinéens. Selon le président de l’AGUB, environ dix mille personnes sont concernées

Facebook Comments