hadja-djene-kaba-premiere-dame-de-la-republiqueLa semaine mondiale de l’allaitement maternel s’est clôturée hier, mercredi 21 septembre 2016, dans un réceptif hôtelier de la place. La cérémonie a été présidée par la première dame de la république, Hadja Djéné Kaba en présence des représentants du Système des Nations Unies, de l’OMS, l’UNICEF et plusieurs ambassadeurs, a constaté Guineematin.com, à travers un de s es reporters.

 Dans son discours d’ouverture, la cheffe de cabinet du ministère de la santé, Fanta KABA a affirmé que « l’alimentation de l’enfant, dont la base est l’allaitement, n’est pas toujours aisée pour des pays comme la Guinée. Une baisse alimentaire notoire en quantité et en qualité abouti à la malnutrition, d’affection à haut risque de décès précoces. Les enfants qui s’y adaptent ralentissent de façon laborieuse leurs croissance », a fait savoir Fanta Kaba.

Poursuivant son intervention, la cheffe de cabinet a dit qu’en Guinée « le programme national de développement sanitaire vise à ramener la malnutrition chronique de quarante à vingt pour cent d’ici 2025, en mettant en œuvre un paquet d’interventions nutritionnelles à haut impact dont son adhésion au mouvement du Système des Nations Unies. A cet titre, la Guinée s’engage à positionner la nutrition comme stratégie d’intervention prioritaire dans les actions gouvernementales », a-t-elle laissé entendre.

Prenant la parole, la représentante du Système des Nations Unies en Guinée, Séraphine Wakana a remercié la première dame pour sa présence et toutes les personnes qui se sont impliquées dans les régions pour la cause de la nutrition.

Séraphine Wakana a rappelé que « cette journée est célébrée chaque année, depuis 1992 dans plus de 170 pays, dont la Guinée. Cette célébration annuelle a pour but de promouvoir l’allaitement maternel afin que les nourrissons du monde entier, l’avenir de demain, soient en meilleur santé. Elle constitue aussi un appel fort en direction des autorités nationales, eu égard à son importance pour le développement du capitale humain au service de la nation », a-t-elle dit.

Selon la représentante du Système des Nations Unies en Guinée : « pour l’OMS et l’UNICEF, l’allaitement maternel est le meilleur moyen apporté aux nouveaux nés, les nutriments dont ils ont besoin pour leur croissance laborieuse. L’OMS recommande l’allaitement exclusif au sein du nourrisson jusqu’à six mois et après six mois, son association à une alimentation convenable. Le lait maternel est la propriété nutritionnelle supérieure à toute autre forme d’alimentation pour les nourrissons. Le fait d’allaiter au sein pendant les six premiers mois diminue la mortalité des enfants de moins d’une année de plus de treize pour cent », dévoile la fonctionnaire onusienne.

hadja-djene-kaba-conde-premiere-dame-de-la-republiquePour sa part, la première dame de la République, Hadja Djéné Kaba Condé, s’est réjouie de sa nomination comme ambassadrice de la nutrition pour la Guinée avant de s’engager « à mener des actions et plaidoyers pour solliciter davantage l’engagement des décideurs et déférer les énergies de tous ces secteurs à faire ce combat. Ensemble, nous continuerons la sensibilisation pour le changement de comportement, afin d’adopter les bonnes pratiques qui est l’allaitement maternel. C’est pourquoi, je m’engage à mener la sensibilisation dans tous les coins et recoins de la Guinée », a promis la première dame de la république.

Abdoulaye Oumou Sow pour guineematin.com

Tél.: (00224) 620848501

 

Facebook Comments

Guineematin