Ville de Luanda, marginal, AngolaSelon plusieurs témoignages confiés à Guineematin.com, des milliers d’étrangers vivants en Angola, y compris des ressortissants Guinéens, ont été interpellés et détenus ces derniers jours, notamment hier, vendredi, dans la capitale angolaise, Luanda.

« Il y a parmi eux, des jeunes, des vieux, y compris des imams, des femmes enceintes, des nourrisses dont certaines qui ont laissé leurs bébés à la maison avant de sortir… », a confié à Guineematin.com un de nos compatriotes.

Aéroport international 4 de fevreiro, Luanda, Angola« Une femme est actuellement avec deux bébés appartenant à des familles différentes. Leurs mamans les avaient laissés à la maison pour aller au marché. Et, on a appris qu’elles font parti de ces milliers de personnes interpellées », a ajouté une des sources de Guineematin.com à Luanda.

A en croire nos informations, plusieurs de ces étrangers interpellés ont été conduits au centre de détention de « Trinta », à trente kilomètres du centre ville de Luanda, dans la municipalité de Viana.

Avec la collaboration de Mamadou Koumi Diallo

Facebook Comments