la Coupe d'AfriqueSept pays ont déposé leur candidature à l’organisation de la CAN 2017, annonce la Confédération africaine de football (CAF) qui avait fixé au 30 septembre, la date limite pour la réception des candidatures.

Les postulants sont les suivants, par ordre alphabétique : l’Algérie, l’Egypte, le Gabon, le Ghana, le Kenya, le Soudan et le Zimbabwe, précise l’instance dirigeante du football africain.

Le pays désigné remplacera la Libye, initialement choisie pour abriter la CAN 2017, mais qui a du finalement désister en raison de la guerre civile prévalant dans ce pays.

Le nom du pays attributaire sera connu en 2015, à l’occasion d’une session du Comité exécutif de la CAF, précise l’instance dirigeante du football africain.

Toutefois, au regard des délais impartis, le choix des membres du Comité exécutif se portera prioritairement sur un pays hôte disposant déjà de l’essentiel des infrastructures et facilités requises (stades, terrains d’entraînement, hébergement, voies de communication.).

Il faut rappeler que l’Algérie, candidate à la CAN 2019, s’est repositionnée pour organiser l’édition 2017.

En plus de l’Algérie qui a abrité et remporté la CAN 1990, l’Egypte, le Ghana, le Gabon sont des pays dont les fédérations ont déjà organisé la compétition phare du football africain.

 Mamadou Alpha Diallo

Commentaires