Les soldats guinéens du Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées (BATA) sont engagés, depuis hier jeudi 22 février 2018, dans une campagne de Saut à Ouverture Commandée à Très Grande Hauteur (SOTGH). C’est la à la base aérienne de Yimbaya, dans la commune de Matoto, que la campagne a commencé, en présence du ministre d’Etat chargé de la Défense nationale, Dr. Mohamed Diané. Les sauts, rendus possibles grâce à la coopération Marocaine, ont eu lieu au site de largage de Maférinyah, dans la préfecture de Forécariah.

Ce sont trois cent onze (311) soldats du BATA, dont trois (3) femmes, qui sont concernés par cette opération qui s’inscrit dans le cadre de la réforme des forces armées guinéennes. Elle vise à « former, entraîner et qualifier le personnel du BATA, ont précisé les autorités militaires.

Dr Mohamed Diané a magnifié les relations de coopération existant entre la Guinée et le royaume chérifien avant d’inviter les parachutistes à assimiler la formation qui leur sera dispensé.

En plus de Dr Diané, on notait la présence du chef d’état major général des armées, le général Namory Traoré ; de l’inspecteur général des forces armées, le général Alpha Ousmane Diallo.

Le général Namory Traoré a rappelé les efforts louables entrepris par le président Alpha Condé dans le cadre de la réforme des forces de défense et de sécurité.

De son côté, le Général Alpha Ousmane Diallo a précisé que « le parachutage consiste à envoyer une unité d’infanterie par air pour une mission donnée ». Ce qui, selon l’inspecteur général des forces armées, « facilite les opérations à travers des exercices aéroportés ».

Selon nos informations, les largages des commandos, qui s’inscrivent dans le cade du renforcement des capacités Techniques et tactiques des forces armées, ont pris fin à Maférinyah sans aucun incident.

Il faut rappeler que cette campagne intervient vingt trois ans après la toute dernière effectuée en Guinée en 1995.

Alpha Mamadou Diallo pour Guinematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Guineematin