En français et en malinkhé, le ministre des Travaux publics a tenu un discours très radial hier, à l’assemblée générale hebdomadaire du PPG : « Quand ils pètent sur vous, chiez sur eux », incite-t-il les militants.

Revenant sur des rumeurs qui avaient porté sur la santé fragile du président de la République, voire sur sa  »mort » , le ministre des TP, Mohamed Traoré, a dit avoir été content d’entendre cela ! « Laissez-les parler ! Ils ont souhaité la mort  du président Conté (ndlr : deuxième président de la Guinée indépendante), leur premier leader est mort ! Pour la deuxième fois, le deuxième est mort… Je suis content, car celui-là aussi va mourir bientôt… »

Le ministre des travaux publics, n’a pas porté de gang ce samedi 13 septembre 2014 en parlant de ceux qu’il appelle ‘’tueur avant la mort’’. Mohamed Traoré a demandé aux militants du parti au pouvoir de ne pas s’offusquer des rumeurs qui ont fait état de la « mort » du président Alpha Condé. Pour lui, « ces personnes sont des habituées des faits. Mais, une fois qu’ils le disent, c’est l’un de leurs leaders qui meurt ».

Incitant les militants du parti au pouvoir à répondre avec plus de virulence (sans doute à l’opposition), Mohamed Traoré a dit, en langue manika : ‘’ Alou baou Boothi aikan Haé a bokèaloukan’’ (lisez : s’ils pètent sur vous, à votre tour chiez sur eux !).

A bien écouter les discours politiques, les élections présidentielles prévues en 2015 annoncent de l’électricité dans l’air ! Au radicalisme politique, on pourrait aussi avoir une certaine dose de vulgarité …

Abdoulaye Oumou

Facebook Comments