La journée de ce lundi, 08 juillet 2018 connaît une paralysie de la circulation dans la ville de Conakry. Le tronçon Aéroport-Bambeto-Kipé, habituellement fonctionnel, est coupé depuis plusieurs heures, rapporte Guineematin.com à travers un de ses reporters déployé sur place.

L’appel à la grève de l’intersyndicale CNTG USTG pour protester contre la hausse du prix du carburant à la pompe est largement suivi ce lundi. Les 3 premiers jours de la grève perlée de la semaine dernière n’avaient pas affecté le tronçon Aéroport-Bambeto-Kipé. Mais, pour la journée d’aujourd’hui, ce n’est pas le cas. Aux environs de 11 heures, aucune voiture n’est visible sur ce tronçon. Un citoyen interrogé dit qu’habituellement, à cause de l’hôtel Sheraton de Kipé, « Aéroport-Bambeto-Kipé a toujours fonctionné. Mais, aujourd’hui, ce n’est pas le cas. C’est la preuve que la grève des syndicalistes est vraiment suivie ».

Même les motards sont très prudents aujourd’hui et refusent de prendre les passagers. Des agents de la CMIS et de la gendarmerie sont postés au carrefour de Bambeto et à ses alentours. Il n’y a pas d’échauffourées comme on pouvait le redouter.

Alpha Mamadou Diallo depuis le carrefour de Bambeto pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin