L’audience contre les prévenus Habib Diallo, Fodé Camara, Marie Guilavogui, poursuivis pour coups et blessures volontaires, et injure publique, à l’encontre de Bademba Diabaye a débuté, hier jeudi 25 Août 2016, au Tribunal de Première Instance de Dixinn, a constaté Guineematin.com, à travers  un de ses reporters.

 Selon les prévenus,  c’est pendant la fête du mois saint de ramadan passé que cette affaire s’est déroulée dans une boite de nuit se trouvant à petit Simbaya, dans la commune de Ratoma.

 Expliquant les faits, Marie Guilavogui a fait comprendre que c’est au moment où son ex-copain, Bademba diabaye, était en train de danser sur la piste avec une fille qui s’appelle Kadiatou Diallo, que les nommés Habib Diallo, Fodé Camara  l’ont invité à venir s’asseoir à côté d’eux.

 « J’étais assise avec eux, et après avoir fini de danser, Bademba est venu nous dire que c’est leurs places que nous avons occupés. Il nous a intimé de se lever. Et nous avons refusé et la dispute a débuté», a-t-elle expliqué.

 Pour sa part, Habib Diallo reconnait avoir jeté la bouteille de Guiluxe qu’il détenait sur Bademba et Kadiatou. « Comme  Bademba nous  a dérangé là où nous étions  assis pour prendre nos boissons, j’ai  jeté la bouteille  de Guiluxe que je détenais et par après on m’a dit que la bouteille a blessé Kadiatou Diallo », a-t-il dit.

Pendant les réquisitions, le procureur  Alsény Bah, a fait remarquer au tribunal que cette affaire traduit l’état de dépravation de nos mœurs. « Elle traduit l’état d’abandon et l’alcoolisme de notre jeunesse. Ils étaient tous dans un état d’ivresse. Personne parmi eux ne se contrôlait. C’est pourquoi Marie Guilavogui s’est mise à insulter publiquement sa rivale, et Habib aussi a lancé la bouteille à leur encontre », a dénoncé le procureur.

Après cette observation, le procureur a requis un an d’emprisonnement ferme pour les trois prévenus. Et pour la délibération, le tribunal a renvoyé le procès pour le mardi 30 Août 2016.

A suivre !

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

 

Facebook Comments