Les épreuves du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC) ont été officiellement lancées ce jeudi 29 juin 2017, sur toute l’étendue du territoire nationale. Au centre de Kipé, dans la commune de Ratoma, la première épreuve de rédaction a été lancée en l’absence des autorités administratives et communales, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Dès après le lancement de la première épreuve, le délégué régional, Mamadou Aliou Kalo, a rappelé que les consignes édictées pour le bon déroulement de l’examen seront respectées à la lettre.

Parmi ces consignes rappelle le délégué, « nous avons la fouille systématiques des candidats, le non usage des calculatrices et des téléphones. Le non accès des sacs dans les salles d’examens. Aucune communication n’est permise et aucun voile n’est permis. Au moment aussi de ramassage des copies, les surveillants doivent les ramasser dans l’ordre pour éviter de créer des problèmes au secrétariat ».

Pour sa part, Aboubacar Koumbassa, le chef du centre d’examen du collège de Kipé, précisé qu’il y a dans son centre 368 candidats dont 145 filles, repartis dans 13 salles. « Chaque salle a deux surveillants ; soient, 26 au total, plus les quatre encadreurs dont le délégué régional, le chef du centre et les deux secrétaires » a précisé monsieur Koumbassa.

A rappeler qu’aujourd’hui, aucune des autorités administratives et communales n’a assisté au lancement des épreuves ici au centre de Kipé.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Guineematin