La convention des parties sur la diversité biologique tiendra sa quatorzième édition en Egypte du 17 au 29 novembre prochain. La Guinée entend participer à cette importance rencontre qui réunira tous les pays ayant ratifié la convention signée au sommet de la terre à Rio en 1992.

Plusieurs acteurs étatiques, institutionnels mais aussi de la société civile ont pris part à cette autre rencontre préparatoire qui s’est tenue ce mardi au programme environnement et développement durable à Coléah.

Objectif, « mettre davantage l’accent sur la préservation et la protection de la diversité biologique, une diversité composée de la faune, la flore et les habitats qui peuplent notre planète. Cette biodiversité constitue l’essentiel de notre existence… », dira le Colonel Aboubacar OULARE point focal de la convention en Guinée qui a présidé la rencontre.

Au sujet de la contribution de la Guinée à ce rendez-vous, il poursuivra en disant que la délégation Guinéenne présentera sa stratégie décennale 2016-2025. Il s’agit de mobiliser autour de cette stratégie des partenaires techniques et financiers.

Pour rappel, la stratégie a besoin de Près de 400 millions de dollars pour sa mise en œuvre et décliné sur une quarantaine de projets selon M OULARE.

Toujours au cours de cette session préparatoire, le niveau d’exécution de la stratégie de communication proposée par la commission communication a été discuté. Au cours de la rencontre, l’équipe a été félicitée pour le dynamisme et le volontariat qui l’a toujours caractérisé.

Pour ce qui est des accréditations les participants ont été informé que toutes les dispositions sont prises afin qu’elles soient obtenues pour celles qui restent encore. Toujours sur ce point, il a été proposé de réaliser des interviews et articles pour la visibilité de la rencontre avant, pendant et après la convention.

Idiatou CAMARA pour Guineemation.com et radioenvironementguinee.org

Facebook Comments

Guineematin