Les communes rurales de Wendou M’Bourou dans Gaoual et Sangaredi dans Boké viennent de signer une convention de coopération décentralisée dans le cadre de la mise en oeuvre d’un micro-projet d’appui à la protection des berges du cours d’eau de Lengourou affluent du fleuve Kogon, a appris Guineematin.com

Ce regroupement des deux communes rurales de Boké autorisé par le code des collectivités locales vise des activités de reboisement et de mise en défense de 20 ha à réaliser sur le long du fleuve Kogon pour coût global estimé à 293 millions 422 mille 500 francs guinéens financé par le PACV Il.
Mais le président du sous-bassin Kogon-Tinguilinta a mis l’occasion à profit pour inviter les autorités des communes rurales concernées à s’impliquer davantage pour développer ses comités qui trainent à pas de caméléon. Il semble que l’exécution de son plan d’actions est confrontée à un problème de moyens financiers, parce que la contribution de Wendou M’Bourou tarde à venir.
Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Facebook Comments