Les travaux de la session extraordinaire portant sur le projet de loi de finances rectificative 2018 se poursuivent au Palais du peuple où siège l’Assemblée nationale, par l’étude en commission du volet dépenses du budget révisé, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Le jeudi dernier, 30 août 2018, le ministre du Budget, Ismaël Dioubaté, était devant les députés, réunis en inter-commission pour apporter des éclairages non seulement sur la stratégie de mobilisation et de sécurisation des recettes de l’Etat, mais également le mécanisme envisagé par le Gouvernement pour la qualification et la gestion des dépenses.

« Il fallait d’abord répondre à cette obligation réglementaire. La semaine dernière, nous avons travaillé sur le volet recettes du projet de loi de finances rectificative ; et, aujourd’hui, nous sommes venus partager avec les présidents des commissions parlementaires certaines informations et apporter des éclaircissements, notamment sur certaines dépenses effectuées par certains départements », a dit aux médias le ministre Dioubaté aux médias.

Malgré la coupe prévue de près de deux mille milliards de recettes, réduisant sensiblement les investissements à quelques six mille milliards de nos francs, u moins trois des grands projets lancés récemment ne seront pas affectés.

« Les projets comme la route Coyah-Dabola, les 200 km de voirie urbaine et les deux échangeurs tout comme la poursuite du barrage de Souapity, vont être conservés en l’état. Il y a déjà une délégation gouvernementale en Chine pour négocier sur les modalités pratiques. Je crois que bientôt, vous verrez le démarrage de ces projets », assure le ministre du budget.

En plus du volet dépenses, les députés ont discuté et obtenu des informations sur l’accord de prêt de prêt concessionnel de la Banque mondiale à la Guinée pour une enveloppe de 60 millions de dollars. Un montant qui servira d’appui budgétaire à la Guinée dont une partie est destinée au reprofilage d’environ 300 km de piste rurale.

Selon le programme, le vote de ses textes en plénière est prévu aujourd’hui-même, lundi 3 septembre 2018, et la clôture demain, mardi.

A suivre !

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Guineematin