Les dirigeants du football guinéen à Addis AbebaC’est le 20 septembre 2014 au siège de l’union africaine (UA) à Addis Abeba que la Confédération africaine de football (CAF) rendra public les noms des pays retenus pour l’organisation de la CAN 2019 et de la CAN 2021. La Guinée est candidate pour les deux éditions.

Ainsi, après Kampala où le Syli s’est incliné face aux Cranes ougandais dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2015 du Maroc, le président de la fédération guinéenne de football, Salifou Camara Super V, le secrétaire général, Ibrahima Barry Blasco, le président du Horoya AC, Antonio Souare, également PDG de « Guinee-Games » (sponsor de la candidature guinéenne) sont à présent à Addis Abeba.

Depuis, ils multiplient les rencontres et contacts avec les responsables de la CAF, mais aussi des présidents des autres fédérations nationales africaines chargés, par leur vote, d’attribuer l’organisation des CAN 2019 et 2021 à deux des pays candidats.

En attendant l’arrivée de la délégation du gouvernement (pour suivre le verdict final de la CAF), les dirigeants du football guinéen déjà sur place ont pu rencontrer le président de la CAF, Issa Hayatou, son vice-président et bras droit, le guinéen Almamy Kabélé Camara, quelques éminents membres de la CAF, des présidents des fédérations comme le Bénin, le Mali, l’Algérie, l’Angola, le Burkina Faso, l’Afrique du Sud, la Namibie, etc. Ils n’ont pas certifié leur vote pour la Guinée, mais tous ont salué et admiré cette marque de considération empreinte de courtoisie et de respect. A un moment où un autre, ces votants pourraient se souvenir de cette démarche des responsables du football guinéen. Si, bien entendu, la volonté politique, qui est du domaine du gouvernement, est manifeste et déterminée.

Abdoulaye Condé

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose quelques images de ce séjour éthiopien des dirigeants du football guinéen :

Commentaires