La bourse du travail à Kaloum a refoulé du monde ce vendredi, 13 juillet 2018, à l’occasion de l’assemblée générale de l’inter centrale CNTG-USTG. Les forces sociales se sont également jointes au mouvement dans le cadre d’une unité d’actions. Des marches pacifiques sont finalement annoncées en début de la semaine prochaine, a appris un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Tous les leaders syndicaux et de très nombreux acteurs de la société civile ont pris part à cette assemblée générale dans une salle chauffée à blanc par les travailleurs. De nombreux discours ont été tenus et qui convergent tous vers le retour du prix du carburant à la pompe à 8 mille francs guinéens.

Les syndicalistes campent sur leur position à savoir le retour à 8 mille francs guinéens pour le litre du carburant avant toute reprise du dialogue avec le gouvernement.

Par ailleurs, les syndicalistes projettent une marche verte pour mardi 17 juillet dans toutes les communes de Conakry et dans les 33 préfectures de la Guinée.

Quant aux forces sociales, massivement mobilisées, elles vont marcher le lundi 16 juillet pour réclamer le retour à 8 mille francs guinéens pour le litre du carburant à la pompe.

Dr Alia Camara de l’inspection générale du travail a mis le pied dans le plat en demandant à titre personnel aux travailleurs d’accepter de revenir à la table des discussions. Il s’en est suivi une contestation des nombreux travailleurs. La rencontre a ainsi pris fin sans que Dr Alia Camara ne finisse son discours.
Nous y reviendrons !

Alpha Mamadou Diallo depuis la bourse du travail pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin