Dans la journée d’hier, dimanche 8 janvier 2017, de nombreuses personnes (journalistes, hommes politiques, acteurs de la société civile, parents, amis et alliés) ont assisté au mariage de notre confrère, Abdoulaye Bah du site Guineenews.

Cette cérémonie exceptionnelle a été célébrée en trois différentes étapes, ont constaté les reporters de Guineematin.com, fortement mobilisés.

Quartier Jean Paul II : les sages rappellent au marié son rôle en tant que premier responsable du foyer

C’est aux environs de 10 heures que la cérémonie a démarré par sa partie religieuse dans la famille de l’épouse, Marie Louise Bah, à Jean Paul II, dans la commune de Ratoma en présence des parents et amis des deux tourtereaux.  Selon nos coutumes et traditions, après des solides poignets de main entre les sages venus des deux familles, la dote a été présentée et donnée à la famille de la mariée, suivie des noix de colas pour des bénédictions. C’est après cela que les sages ont rappelé au désormais premier responsable du foyer, Abdoulaye Bah, le rôle du mari ; notamment celui d’entretenir sa femme sur tous les plans et en tout lieu.

Le moment le plus pathétique a été constaté quand l’imam de la grande mosquée de Dinguiraye a pris la parole, en tant que bon père pour confier son fils, Abdoulaye Bah, à ses oncles, tout en promettant de ne ménager aucun effort pour soutenir l’union qui venait d’être scellée.

Marie de Ratoma : l’officier de l’état civil fait perdre son stylo et réclame son prix à l’assistance

Après la cérémonie religieuse et le salon de coiffure où ils sont allés pour se faire plus beaux à cette exceptionnelle occasion, le couple est passé à la Mairie de Ratoma pour la signature officielle de leur union. Sur les lieux, de nombreux confrères (Journalistes et patrons de médias) attendaient du côté du parrain, le ministre de la Jeunesse, Moustapha Naïté, et de nombreuses autres personnalités.

Avant la signature, l’officier d’Etat civil a fait la présentation des mariés et de leurs témoins avant de faire lecture de quelques articles du code civil guinéen qui régissent le mariage. Très souriants, les mariés ont réitéré leur choix et confirmé leur amour devant Dieu et devant les hommes. « On ne m’a pas forcé », répondirent à tour de rôle, Abdoulaye Bah et Marie Louise Bah devant l’officier d’état civil dans une salle pleine à craquer.

Le moment le plus drôle a été constaté quand l’officier d’état civil a confié son stylo au jeune marié, Abdoulaye Bah, avant de déclarer l’avoir perdu. Il a fallu faire tomber quelques billets de banque pour qu’il puisse le remplacer.

Après la signature de l’acte de mariage, le couple a échangé de nombreuses accolades sous les applaudissements de l’assistance.

Nongo : des politiciens bloquent le cortège des mariés et vident les poches des journalistes

Aux environs de 16 heures,  le cortège a mis le cap sur le réceptif hôtelier situé à Nongo, où attendaient plusieurs autres amis. Des accolades et des prières pour le bonheur et la fertilité du couple ont ponctué la rencontre.

Pour rendre l’évènement plus agréable, des jeunes issus des partis politiques ont bloqué le cortège : « C’est journaliste contre mouvance et opposition », lance le plus jeune député de la République, l’honorable Habib Baldé qui a imposé un long moment de débat-surprise aux journalistes qui accompagnaient le couple. « Non ! On ne marche pas ! Ces politiciens cherchent à nous faire payer beaucoup d’argent pour avoir la caution des futures élections communales », a lancé un journaliste. « Maintenant, ce sont les journalistes qui nourrissent les politiques, pauvres de nous ! », charge un autre confrère  qui a longuement fouillé dans ses nombreuses poches sans rien trouver… Néanmoins, il a fallu la cotisation de plusieurs journalistes pour que les politiciens réunis acceptent finalement de lever leur « barrage » et permettre au couple d’accéder au lieu des festivités. Belle ambiance !

C’est aux environs de 19 heures que la cérémonie a pris fin avec la coupe du gâteau par les mariés, sous les applaudissements des amis.

Toute l’équipe de Guineematin.com souhaite un heureux ménage à monsieur Abdoulaye Bah et à sa belle épouse, madame Marie Louise Bah.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Commentaires