Comme annoncé précédemment sur Guineematin.com, la circulation est perturbée sur la route Le Prince. Une situation qui s’explique par l’appel à la journée ville morte de l’opposition républicaine. A Bambeto, des mineurs retirent de l’argent aux usagers pour les aider à passer.

La route Le Prince est toujours perturbée ce lundi, 14 mai 2018. Le tronçon Cosa-Bambeto-Hamdallaye est coupé. Les motards et des jeunes gens règnent en maîtres sur les lieux.

Par contre, le tronçon Aéroport-Bambeto-Kipé fonctionne, même si ce n’est pas l’engouement habituel. Ceux qui empruntent ce tronçon sont obligés de mettre la main à la poche pour payer un droit de passage au réputé carrefour Bambéto. Des jeunes gens et de nombreux mineurs arrêtent les usagers sans ménagement. Ils leur réclament de l’argent s’ils veulent passer tranquillement. Des billets de banque jaillissent et passent de main en main devant des usagers apeurés.

Cette journée ville morte appelée par l’opposition républicaine est une manière de protester contre la « la falsification des PV issus des élections locales » du 04 février dernier, disent Cellou Dalein Diallo et ses collègues de l’opposition.

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo depuis Bambéto pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin