Les fidèles musulmans ont célébré la fête marquant la fin du mois de Ramadan ce dimanche 25 juin 2017. A la grande mosquée du secteur 7 de Deoumoudoula, au quartier Kaporo-rails, l’imam a condamné extrémisme religieux tout comme la corruption qui gangrène notre société, rapporte un reporter de Guineematin.com qui était sur les lieux.

Vêtus de leurs plus beaux habits, les fidèles musulmans ont célébré la fête marquant la fin du mois de Ramadan sous la pluie. Ils ont rallié très tôt les lieux de prière pour s’acquitter de leurs obligations.
Dans son sermon l’imam Elhadj Bobo Bah a critiqué le comportement des extrémistes religieux qui  » divisent la famille islamique et créent la division par des actes de violences ». Pour l’imam, la religion musulmane est synonyme de paix, de tolérance et d’acceptation de l’autre.

Par ailleurs, l’imam à dénoncé la corruption matérielle et morale de la Société guinéenne.  » Nous devons être rigoureux dans tous les domaines de la vie. Chacun dans son secteur doit avoir peur de Dieu, se comporter comme il l’a fait pendant le Ramadan pour tout le reste de l’année. Nos dirigeants doivent penser à l’intérêt général, travailler pour le bonheur de tous les guinéens », a-t-il conseillé.

Enfin, Elhadj Bobo Bah a invité les jeunes à faire preuve de retenu et à ne pas se laisser entraîner par Satan. Des prières ont été dites pour que les dirigeants de la Guinée pensent davantage à leurs concitoyens et que le bonheur tant souhaité devienne enfin une réalité.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin