A l’instar de leurs coreligionnaires, l’association Ahlul-Bait a célébré hier, jeudi 9 novembre 2017, le 40ème jour du martyr de l’imam Housein à Karbala, en l’an 61 de l’hégire. La rencontre s’est tenue au quartier Cimenterie, dans la commune de Dubréka, en présence de l’ambassadeur de l’Iran en Guinée, Seyed Hamid Reza Kiani, des imams, des jeunes et des femmes venus de tous foyers chiites de Conakry, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Interrogé par le reporter de Guineematin.com sur la portée de cette journée, le professeur Abdoul Rahim Diallo a expliqué qu’elle marque la commémoration du martyr du petit fils du prophète (PSL), survenu à Karbala en terre irakienne en l’an 61 de l’hégire.

« C’est aujourd’hui le 40ème jour depuis le martyr d’imam Houssein. 40 représente beaucoup de choses. Nous savons que le prophète lui-même a reçu son message à l’âge de 40 ans. Le prophète Moussa avait été convié par Dieu à un rendez-vous pour 40 jours ; et, il a vécu chez pharaon pendant 40 ans. Après, il est venu à Madiane où il a résidé pendant 40 ans. Après Madiane, il a vécu 40 ans…On dit aussi que celui qui, pendant 40 jours, ne fait qu’adorer Dieu, il se pourrait qu’il rentre au paradis », a expliqué l’imam. Selon lui, cette commémoration est une recommandation du prophète Mohamad (PSL).

Egalement interrogé par notre reporter, Son Excellence Seyed Hamid Reza Kiani, ambassadeur de la République d’Iran en Guinée, s’est réjouit de voir les africains commémorer cette journée.

« Ce jour est non seulement important pour Ahlul-Bait ; mais, c’est aussi un jour important pour toutes les religions. Pour le moment, il y a environs 30 millions de musulmans et non musulmans à Karbala. Imam Houssein était l’exemplaire de tous les hommes libres du monde entier. En réalité, il a institué la fondation d’être libre. De jour au jour, vous allez voir que les partisans de l’imam Houssein vont augmenter », a dit l’ambassadeur d’Iran en Guinée.

Selon le diplomate iranien, même le leader Mahatma Ghandi s’est inspiré de l’imam Houssein dans son combat pour la liberté. « Le leader Mahatma Ghandi avait dit : ‘’J’ai ma révolution par la vision de l’imam Houssein’’. En tout cas, c’est un jour très important pour tout le monde. Nous sommes très contents de voir une telle cérémonie pour imam Houssein en Afrique. L’un des disciples de l’imam Houssein qui avait été martyrisé était africain », a rappelé Son Excellence Seyed Hamid Reza Kiani.

Il faut souligner qu’au cours de la rencontre, les fidèles ont procédé à la lecture et à l’interprétation du saint Coran et à la présentation d’une pièce de théâtre qui rappelle le vécu de la famille de l’imam Houssein après sa disparition.

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Guineematin