Selon le constat fait par Guineematin.com sur place, il ne reste plus à Hamdallaye que les signes de la manifestation : des tas de pierres, des pneus usés, etc. La circulation est rétablie et des pick-up des forces de l’ordre font le tour. Des agents de la gendarmerie sont surtout renforcés au niveau du siège du parti présidentiel, le RPG, situé non loin de l’épicentre de la manifestation de ce mercredi 6 août. Des informations recueillies sur place indiquent que les manifestants (au niveau de la Tour Eiffel) protestaient contre le manque criard d’électricité.

Facebook Comments