La maison des jeunes de Dubréka a abrité ce jeudi, 8 juin 2017, une réunion de sensibilisation sur la problématique des accidents de la circulation, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

C’est une initiative du département de la sécurité publique, en collaboration avec la direction générale d’une société d’apprentissage automobile évoluant dans la préfecture de Dubréka. Placée sous la présidence d’honneur du préfet de la localité, Younoussa Sylla ‘’Le Bon’’, cette journée de réflexion sur la problématique des accidents mortels sur la route nationale Conakry-Boffa interpelle tout le monde.

C’est pourquoi, la rencontre a mobilisé à la maison des jeunes de Dubréka le patron de la direction générale de la police routière, Commissaire Boubacar Saar, le directeur régional de la douane de Kindia, les sages, les imams, les responsables des 31 quartiers de la commune urbaine, les syndicats des transporteurs et les acteurs de la société civile.

Ces participants ont échangé pendant 7 heures de temps sur les stratégies à mettre en œuvre pour atteindre l’objectif suivant : « zéro accident de la circulation routière dans le reste des 365 jours de l’année 2017 ». Sachant bien que ces premiers mois de l’année en cours, le bilan est déjà lourd et accablant. La route a tué plus que la maladie hémorragique à virus Ebola.

Le fondateur de la société d’apprentissage automobile a largement exploité les images sombres des accidents de la circulation routière enregistrés en Guinée de 2011 à 2014 qui totalisent 16 364 morts de douleur…

De Dubréka, Bourhane Saïf Deen Camara pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin