Le gouverneur de la Région Administrative de Labé, Sadou Keïta a choisi, cette année, la Commune Rurale de Lâfou, dans la préfecture de Lélouma pour le lancement officiel des épreuves de l’examen d’entrée en 7ème Année, session 2017 à l’échelle de sa juridiction géopolitique, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la région.

C’est le collège de Lâfou, centre unique pour 155 candidats dont 106 filles présentés par la sous-préfecture, qui a abrité cette cérémonie en présence du préfet de Lélouma, Mohamed Deen Camara et du sous-préfet de la localité, Mamoudou Kourouma. On notait aussi la présence effective des encadreurs de l’éducation : le directeur national de l’enseignement élémentaire, Alpha Mamoudou Diallo, l’inspecteur régional de l’éducation de Labé, Mory Sangaré, le chargé des examens à l’IRE de Labé, Alimou Diallo et le directeur préfectoral de l’éducation de Lélouma, Souleymane Kaba.

Les candidats de Lâfou à cet examen d’entrée au collège sont repartis dans 5 salles de classe pour 12 surveillants mobilisés et un secrétariat de 3 membres.

Le délégué scolaire de l’enseignement élémentaire (DSEE) de Lâfou, Sony Right s’est félicité d’avoir présenté essentiellement des filles à cet examen d’entrée en 7ème Année, session 2017 : « je crois que la sous-préfecture de Lâfou a gagné le pari de la scolarisation de la jeune fille. Sur 155 candidats présentés cette année, 106 sont filles » a-t-il noté avec fierté.

Pour sa part, le gouverneur de la Région Administrative de Labé, Sadou Keïta a encouragé les enfants à apprendre à compter leurs propres efforts personnels pour gagner la vie : « vous devez savoir que l’avenir de ce pays vous appartient. C’est donc l’effort personnel qui doit prévaloir » a-t-il conseillé avant d’insister sur l’impérieuse nécessite de mettre en application le slogan « tolérance zéro ».

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com