A l’occasion de la de remise officielle d’un important lot de médicaments, une grande cérémonie d’accueil aura lieu dans la salle de CREDES à N’zérékoré, le 09 novembre 2017 à partir de 09 heures 00 suivie d’une seconde remise officielle des centres de santé réalisés à Koropara à 14h. Ce lot de médicaments et ces centres de santé, obtenus par le projet d’appui à la Santé (PASA) sont destinés à soulager les populations de la Guinée forestière.

Cette importante cérémonie sera placée sous la présidence d’honneur de Monsieur le Secrétaire Général du Ministère de la Santé, accompagné d’une importante délégation composée  des cadres de la CGEFED, ceux de l’Unité de Gestion du Projet PASA, des Messieurs les Représentants de Terre des Hommes, de l’UNICEF,  de l’AFD, de leur excellence  Monsieur les ambassadeurs de la France  et  de l’UE.

Sur ce, la presse (publique et privée) est  conviée à prendre part à ces différentes cérémonies de réception.

A cet effet, un montant de 2.400.000 Euros est octroyé à la Pharmacie centrale de Guinée pour l’achat des médicaments de qualité dont une grande partie a été achetée, un deuxième  montant de 1449 944 USD a été octroyé à l’UNICEF pour la réhabilitation de Dix centres de santé de la région repartis entre les préfectures de N’zérékoré, Beyla et Lola.

Le Projet d’appui à la Santé (PASA), est un cofinancement de l’Union  européenne (UE) et l’Agence française de Développement (AFD) destiné à appuyer le Gouvernement de la République de Guinée dans sa stratégie de réduction de la pauvreté et de contribuer à la réalisation des  Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), notamment en leur point 4 et 5 qui visent réduction de la mortalité maternelle et celle des enfants de moins de 5 ans et  l’amélioration de  la Santé maternelle.

Dans ces différents appuis il est prévu le renforcement de capacité des agents de santé de la région  et de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG), l’acquisition et la distribution des médicaments génériques de qualité dans le pays en général et dans la région de N’zérékoré en particulier, afin de rendre  efficace les services de santé.

Fin

Facebook Comments