Amara Keita, maçon de profession, a comparu hier, lundi 10 septembre 2018, devant le TPI de Dixinn. Il est poursuivi pour vol d’objets. Accusation que le prévenu a réfutée devant le tribunal, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Selon le plaignant Balla Marra, c’est le mercredi, 29 août 2018 aux environs de 21 heures, que le nommé Amara Keita a volé plusieurs appareils lui appartenant. Il dit avoir retrouvé son ordinateur mais pas le reste des objets. « Le reste de mes appareils à savoir mes 2 téléphones Techno, mon appareil numérique, ma caméra n’ont pas été retrouvés. C’est pourquoi je demande à Amara Keita de me restituer tous mes appareils. En plus de cela, je demande 500 mille francs guinéens à titre de dommages et intérêts », a dit le plaignant.

Mais le prévenu a rejeté en bloc cette version. Amara Keita assure qu’il n’a pas volé les objets en question : « Moi je ne vole pas. L’ordinateur qu’on a pris avec moi, c’est Mamady qui me l’a remis. Il m’a dit que c’est son père qui le lui a remis pour le revendre. On s’est entendu sur un prix de 700 000 francs guinéens, je suis allé le revendre dans le quartier à un étudiant du nom de Sékou.

Deux semaines après, le propriétaire est venu trouver son appareil dans ses mains. C’est ainsi qu’ils m’ont appelé. Dès mon arrivée, j’ai été aussitôt mis aux arrêts par les gendarmes qu’ils avaient déjà alertés. Mais ce n’est pas moi qui ai pris ses objets », a déclaré le prévenu.

Un argument qui n’a pas convaincu le procureur, Daouda Diomandé. Ce dernier soutient qu’il y a effectivement eu vol et demande au tribunal de condamner Amara Keita à 18 mois d’emprisonnement. Le tribunal rendra sa décision le 12 septembre prochain.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Guineematin