L’Association des Anciens Stagiaires, Elèves et Etudiants Guinéens au Maroc a organisé une cérémonie de rupture collective du jeûne le mardi, juin 2018 à Conakry. L’événement a regroupé dans un réceptif hôtelier de la capitale guinéenne, des autorités du pays, des représentants de l’ambassade du Maroc en Guinée ainsi que de nombreux membres de l’AASEGUIM, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

C’est devenu une tradition pour l’Association des Anciens Stagiaires, Elèves et Etudiants Guinéens au Maroc (AASEGUIM). A l’occasion de chaque mois de Ramadan, la structure organise une cérémonie de rupture collective du jeûne qui regroupe ses membres et plusieurs personnalités du pays. Cela, en vue de renforcer les relations d’amitié et de fraternité entre ses membres pour permettre à l’association de prospérer davantage.

Et cette année encore, l’AASEGUIM ne s’est pas dérobée de cet exercice. Elle a mobilisé plus d’une centaine de personnes autour de plusieurs plats pour couper ensemble le jeune du Ramadan : « Depuis le mandat reçu de l’assemblée générale de l’AASEGUIM le 1er mai dernier, confiant à notre équipe la responsabilité de conduire la destinée de notre chère association pour l’exercice 2018, tous les efforts ont été déployés par nous et nombreux parmi vous pour que ce soir soit une belle soirée.

Pour que les retrouvailles de ce soir nous comblent de chaleur, d’amitié et de fraternité, pour que les repas que nous nous apprêtons à déguster soient délicieux. Et pour qu’en partant d’ici ce soir, soufflent dans nos cœurs et envahissent nos esprits, les sentiments d’appartenance à une vaillante communauté qui doit davantage prospérer et continuer loin au-delà de tout ce qu’elle incarne déjà de bon, au développement socio-économique de notre pays avec la place de choix bien méritée et pertinente que la coopération avec le royaume du Maroc doit continuer à occuper », a déclaré à cette occasion, Ousmane Madani Diallo, vice-président de l’AASEGUIM, saluant et remerciant toutes les personnes et organisations de bonne volonté, dont les contributions tant précieuses ont permis d’organiser ce grand événement.

Ousmane Madany Diallo

Au nom du président de l’AASEGUIM et de l’ensemble du bureau exécutif de l’association, Madani Diallo a réitéré l’engagement de la nouvelle équipe dirigeante de la structure, de faire en sorte, avec la collaboration de tous les membres, que l’AASEGUIM puisse connaître un plus grand rayonnement : « C’est aussi l’occasion de réitérer l’engagement du bureau exécutif de porter notre association encore plus haut pour consolider davantage nos liens, renforcer la solidarité entre les membres, mobiliser davantage notre potentiel pour notre pays à travers des initiatives qui impactent positivement. Pour cela, les contributions physiques, financières, matérielles et morales, pour ne citer que celles-là, de tout un chacun sont indispensables. Nous appelons donc à des contributions volontaires pour que dans les prochains mois, l’ambitieuse feuille de route que nous nous sommes fixés pour ce mandat, permette de baliser le chemin à la grande vision que tous nous partageons », a-t-il dit.

Cette cérémonie a connu également plusieurs témoignages dont ceux de l’honorable Baidy Aribot, vice-président de la BCRG et président fondateur de l’AASEGUIM, de l’ancien Premier ministre Ahmed Tidiane Souaré et de Zakaria Youssoufi, conseiller et représentant de l’ambassadeur du Maroc en Guinée à cette cérémonie. Le diplomate marocain a indiqué que son pays est fier de l’AASEGUIM qui est le fruit de la coopération maroco-guinéenne et qui compte dans ses rangs, des ministres et des grands responsables dans les arènes de l’Etat guinéen.

Zakaria Youssoufi

Monsieur Youssoufi a rappelé les relations historiques qui existent entre le Maroc et la Guinée depuis les premières heures de l’indépendance guinéenne et qui se sont toujours maintenues malgré les changements de régimes enregistrés en Guinée : « Donc, on a entre nos mains, Marocains et Guinéens, une coopération, des acquis à préserver et à consolider. Comme le disait sa Majesté le roi Mohamed VI, l’Afrique doit avoir confiance en l’Afrique, et le Maroc a confiance en la Guinée, donc bâtissons ensemble notre avenir », a exhorté le représentant de l’ambassadeur du Maroc en Guinée à cette rencontre.

A noter que l’AASEGUIM a profité de cette cérémonie pour recenser les nouveaux diplômés rentrés du Maroc pour mettre à jour sa base de données, et pour pouvoir aider ceux qui en ont besoin, à trouver un stage. Rendez-vous est pris pour l’année prochaine pour un autre événement de ce genre.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Guineematin