Ce lundi 16 avril 2018, l’Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Gambie (OMVG) a signé un contrat de travail à durée déterminée avec 31 jeunes cadres guinéens. Des jeunes qui serviront dans le Comité National de Suivi (CNS) et les Comités Locaux de Coordination et du Suivi (CLCS) du projet Energie de ladite organisation, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

La cérémonie a été présidée par le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, en présence des ministres de l’Habitat et de la Ville, Dr. Ibrahima Kourouma, de l’Environnement, Madame Assiatou Baldé, ainsi que plusieurs autres invités.

Elhadj Lansana Fofana

Dans son discours de circonstance, le Haut représentant de l’OMVG, Elhadj Lansana Fofana, a dit que le Projet Energie de l’OMVG comprend un réseau d’interconnexion de 1 677 Kilomètres de lignes HT 225KV, quinze postes HT/MT dont quatre en Guinée et deux centres de commandes à Kaléta et Sambangalou, d’une capacité de transit de 800 MW en boucle et disposant de 36 paires de fibres optiques pour les télécommunications. « Ce réseau permettra de relier les réseaux électriques des quatre pays membres de l’OMVG. Son coût est d’environ 722 millions USD, entièrement financés par les partenaires techniques et financiers et les Etats membres de l’Organisation», a dit Elhadj Lansana Fofana.

Autre aspect important souligné par le Haut représentant de l’OMVG est l’aménagement hydroélectrique (AHE) multi-usages de Sambangalou, dont le coût est d’environ 378 millions d’Euros avec une puissance de 128 MW et d’un productible annuel de 402 GWH. « Cet aménagement permettra également l’irrigation de 90 000 hectares de terres dans le bassin versant du fleuve Gambie », a-t-il indiqué, tout en rassurant que le financement de l’interconnexion a été bouclé auprès des partenaires techniques et financiers (BAD, BID, BOAD ; BM, AFD, BEI, KFW, le Fonds Kowetien) ; ainsi que les Etats membres de l’OMVG.

Cheick Taliby Sylla

Présidant la rencontre, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla, a rappelé que cette signature est une preuve qui démontre à suffisance que le Haut-Commissariat de l’OMVG a pris à bras le corps le processus de mise en œuvre du Projet Energie. « Vous conviendrez avec moi que cette date du 16 avril 2018 est un grand jour pour vous (les 31 jeunes bénéficiaires de la signature : ndlr) parce que vous travaillerez désormais dans un environnement différent et participerez à la mise en œuvre du Projet Energie structurant de l’OMVG », a-t-il dit, tout en les invitant à être « concentré » sur leur mission et à s’approprier des « fructueuses expériences » dans la mise en œuvre des projets transfrontaliers au terme de leurs contrats.

Poursuivant, Cheick Taliby Sylla a ajouté que ce recrutement s’inscrit parfaitement dans le cadre des stratégies nationales de réduction de la pauvreté à travers l’accès des populations à l’énergie moderne à faible coût. « Sa réalisation permettra de mettre à la disposition des quatre pays membres de l’OMVG une puissance totale de 128 MW et une énergie de 402 GWH/an, qui représente environ 12,55% de leur besoin en énergie électrique. Ce qui favorisera la création d’autres opportunités économiques et d’emplois diversifies pour les populations de notre pays ».

A rappeler que, selon le haut représentant de l’organisation, ces nouveaux cadres auront pour mission de superviser les activités du Projet Energie de l’OMVG au niveau national, favoriser la participation et l’échange d’idées entre les divers départements ministériels concernés, faciliter la participation de la société civile à travers les ONG membres des CLCS ; mais aussi, superviser la mise en œuvre des activités du PGCS et du PR du Projet Energie de l’organisation en offrant, le cas échéant, des conseils et des orientations sur les politiques à mener.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 6 00 41

Facebook Comments

Guineematin