Le tribunal de première instance (TPI) de Dixinn a condamné ce vendredi, 14 septembre 2018, un voleur de téléphone. Aly Traoré a arraché le téléphone de Moustapha Arafan Keita à Taouyah dans la commune de Ratoma. Il a écopé de 6 mois d’emprisonnement pour ce délit, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le vol en question s’est le 29 août 2018. Ce jour-là, Aly Traoré qui conduisait une moto, est venu arracher le téléphone portable de Moustapha Arafan Keita qui était arrêté au bord de la route. Mais la victime l’a poursuivi et a réussi à mettre main sur lui. Le voleur a été placé le même jour sous mandat à la maison centrale de Conakry.

En comparaissant ce vendredi, 14 septembre 2018 devant le tribunal correctionnel de Dixinn, le prévenu a plaidé coupable. Aly Traoré a reconnu les faits qui lui sont reprochés et tenté de justifier son acte. « C’est au quartier Taouyah que j’ai arraché le téléphone de Moustapha Arafan Keita. Je conduisais ma moto lorsque j’ai trouvé Arafan Keita arrêté au bord de la route.

J’ai arraché son téléphone et j’ai pris la fuite sur ma moto. La victime  a pris une autre moto pour me poursuivre. On est allé jusqu’à  Kipé où il y avait un embouteillage, il  a crié au voleur et j’ai été arrêté par la clameur publique. Mais j’ai arraché ce téléphone parce que j’avais besoin d’un téléphone luxe », a-t-il expliqué devant le tribunal.

Même si le procureur, Daouda Diomandé, a requis un an de prison à l’encontre du prévenu, le tribunal a condamné Aly Traoré à 6 mois d’emprisonnement. Il purgera cette peine à la maison centrale de Conakry.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Guineematin