Miss Guinée 2015, Aïssatou Souaré élueC’est le plus grand rendez-vous de la beauté guinéenne en Europe ! Et, la 7ème édition de Miss Guinée France a tenu toutes ses promesses, ce dimanche 9 novembre 2014 à l’espace Reuilly, dans le 12ème arrondissement de Paris. Elles étaient nombreuses à prétendre monter au podium lors de la présélection, mais ce 9 novembre, elles n’étaient plus que 11 à rivaliser de beauté, d’élégance et surtout de projet à réaliser en Guinée. Face à ce gotha svelte, élégant et naturellement connu pour sa beauté, un jury avisé et issu du monde médiatique et associatif a été chargé de mettre la forme et la valeur dans le choix enthousiaste du public.

Concours Miss Guinée, 9 novembre 2014Dans une ambiance rythmée par les cris d’encouragement des supporters, chaque finaliste a tenté de prouver qu’elle pouvait être la future Miss, en réalisant les chorégraphies apprises au cours des semaines de répétitions, défilant avec grâce et élégance, et surtout  défendant son projet humanitaire.

L’AJGF à travers son président Hamidou DIALLO avait, d’entrée, insisté sur le fait que Miss Guinée France n’est pas qu’un simple concours de beauté, mais c’est aussi un moyen de permettre à des jeunes filles qui vivent en France de réaliser un projet humanitaire sur leur terre d’origine : la Guinée.

D’ailleurs, cette cérémonie d’élection était aussi l’occasion pour la Miss Guinée France 2014, Ousmane Barry, de revenir sur les moments forts de son année, et plus particulièrement sur son voyage humanitaire en Guinée. Elle avait, en effet, réalisé un projet portant sur l’amélioration de la santé maternelle et infantile.

Cérémonie culturelle oblige, la rencontre a également été marquée par les prestations scéniques de certains de nos artistes : Doura Barry, Alphadio Dara, Petit Camara, Hadja Maningbè Kouyaté, Kourouma & Kobèna et Oudy 1er.

Cet évènement, marrainé par  la mère de nos valeureux footballeurs, les frères POGBA, a aussi été rehaussé de la présence de plusieurs autres personnalités sportives :

Rouguy Diallo (la franco-guinéenne, championne du monde Junior du triple saut), l’international Guinéen Fodé Koïta et  Aboubacar Titi Camara (Ancien International Guinéen et Ancien Ministre des Sports).

Titi Camara a d’ailleurs profité de cette occasion pour justifier ses choix politiques tout en évoquant les grands projets (réalisés) lors de son passage au Ministère des sports, notamment la candidature pour l’organisation de la coupe d’Afrique des nations.

Plusieurs Miss  et comités Miss de la diaspora ont également participé à cette fête : Miss Mayotte (qui participera à  l’élection de Miss France 2015, en décembre), Miss Togo, Miss Guinée Bénélux, Miss Côte d’Ivoire France, Comité Miss Mali France, Comité Miss Sénégal France.

Composé de Mme BALDE-CONTE, Mohamed Bank’s BANGOURA (Journaliste), Marthe Dédé Koïvogui (Présidente de l’AMEG), Mohamed Lamine Dansoko (Ancien Vice Président de l’AJGF) et Boubacar Clair DIALLO (Ancien Secrétaire Général de l’AJGF), le grand jury a eu tout le mal du monde pour départager les 11 candidates.

Miss Guinée France 2015, Aïssatou SouaréC’est après 5 heures de suspens, que le nom de celle qui incarnera la beauté guinéenne en France  pour l’année 2015 a été dévoilé au grand public : Aissatou Souaré, âgée de 21 ans, étudiante en BTS Management des Unités Commerciales est donc la porteuse de la couronne Miss Guinée France. Korotoum Keita et Aissatou Dalanda Diallo ont été élues respectivement première et 2ème Dauphine.

Dans une interview prochaine, Guineematin.com reviendra sur la nouvelle miss, sa vie au quotidien et ses projets.

Lancé en 2008, le concours Miss Guinée France a pour objectif de valoriser la culture guinéenne dans l’hexagone et permettre aux jeunes filles qui y résident de mener un projet humanitaire en Guinée.

Initié par Kadija Diallo (épouse du Directeur Général de la radio Liberté Fm à Conakry) et conçu par l’AJGF en 2008, le comité Miss Guinée France a été successivement piloté par Saliou Camara (London Camara du site Guinee58) entre 2008 et 2009, Ibrahima Sory Diallo (actuel représentant de l’AJGF au FORIM) de 2009 à 2011, et de 2011 à nos jours, Ibrahima Lampy (actuel responsable du SACS de l’AJGF et l’un des correspondants de Guineenews à Paris). Ce dernier d’ailleurs qui a annoncé la fin de son mandat à la tête du comité Miss Guinée France, a reçu d’émouvants messages de reconnaissance de la part de ses collaborateurs.

Miss Guinée France est, avec Miss Mali France, les deux plus grands concours de beauté de la diaspora en France.

Est-il besoin de rappeler que Miss Guinée France est l’évènement précurseur des évènements Miss Guinée en dehors du pays (Miss Guinée Amérique du Nord, Miss Guinée Canada, Miss Guinée Belgique, Miss Guinée Benelux, Miss Guinée Hollande Miss Guinée Allemagne…)

Enfin, l’élue numéro 1 de la beauté guinéenne en France bénéficiera d’un voyage aller retour pour Conakry avec un hébergement pour 3 semaine entièrement pris en charge par le comité, la coiffure, le maquillage, pendant un an. Elle va être habillée par des stylistes partenaires durant toute son année de Miss.

De Paris, Binta Diallo pour Guineematin.com

 

Commentaires