Carte BeylaDans la journée du lundi 30 juin 2014, un affrontement sanglant a opposé les populations de Madina (sous-préfecture de Damaro dans la Préfecture de Kérouané) à celles de Sarabédou (sous-préfecture de Moussadou, dans la Préfecture de Beyla). Et, pour cause ? L’occupation d’une plaine agricole située au bord d’un fleuve faisant la limite entre les deux villages voisins.

En plein labour, certains citoyens de Madina avec leur charrue ont été mis au respect et conduits avec leurs bœufs à Sarabédou par ceux de ce dit village. Aussitôt informés, les habitants de Madina sont accourus pour secourir et libérer leurs parents avec des machettes… 

Le bilan des affrontements fait état de plusieurs blessés graves et légers dans les deux camps rivaux. Ils ont été conduits à l’hôpital préfectoral de Beyla pour certains et à celui de Kérouané pour d’autres.

Au paravent, les deux préfets (de Beyla et de Kérouané) avaient interdit à tous les paysans des deux villages belligérants l’exploitation de cette plaine.

L’affaire se trouve actuellement entre les mains des autorités de Beyla.

Nous y reviendrons

GuineeMatin Beyla, Haba Louis Kolié

Commentaires