Publireportage : La première convention internationale des ressortissants de Tougué s’est tenue à Paris les 12 et 13 août 2017. Ce grand rassemblement a connu la participation massive des ressortissants et amis de Tougué venus de plusieurs pays (Belgique, Etats-Unis, Guinée, Royaume-Uni). Pendant les deux jours, les participants se sont penchés sur les problématiques de développement socio-économique de la préfecture de Tougué.

L’Association des Ressortissants de Tougué en France (A.R.T), organisatrice de l’évènement, remercie l’ensemble des participants. Elle réitère sa volonté d’œuvrer, avec toutes les autres associations des ressortissants et amis de Tougué de par le monde, pour le développement de Tougué.

Cette convention fait suite à la première rencontre entre les associations des ressortissants de Tougué de Belgique (ARTA), des Etats-Unis (K.A.A), de la France (A.R.T) et de Guinée (A.D.P.T), tenue le 22 aout 2015 à Paris. Cette première rencontre avait permis d’établir un diagnostic très précaire de la situation socio-économique de la préfecture.

Deux années de sensibilisation et d’explications ont permis de fédérer les fils et filles de Tougué autour d’un projet commun, la mise en place d’une coordination dont la conjonction des forces, permettra de créer des synergies dans la mise en œuvre, le montage, la conduite et la réalisation des projets de développement afin d’améliorer les conditions de vie des population locales.

C’est dans cette dynamique que Paris a abrité cette première convention. En deux jours les participants ont échangé, écouté, partagé et débattu autour de la création et la mise en place de la Coordination des associations de Tougué.

A l’ouverture de la convention, le Président de l’A.R.T, Mr Thierno Hamidou BALDE, a adressé un message plein d’émotions et de joie pour souhaiter la bienvenue, à Paris, de tous les fils et filles de Tougué.  Après avoir présenté son association et les projets déjà réalisés, il a rappelé que cette convention permettra avant tout une prise de conscience de la responsabilité de chacun sur le futur de Tougué. Et d’ajouter « Oui ! Nous aurons à dessiner ensemble, durant ces deux jours, une partie de l’avenir et du destin de Tougué. Nous aurons à susciter l’espérance. Nous nous ferons davantage connaissance afin de pouvoir discuter, échanger et proposer. Nous bâtirons des synergies dans l’action, des mutualisations dans les moyens. Nous identifierons les urgences et les priorités afin de mieux cibler les besoins. Mais nous aurons surtout à définir la méthode et la stratégie avec les autorités administratives locales qui nous permettront de porter ensemble des projets d’envergure et d’intérêt général ».

Lors de la 1ère journée, les représentants de toutes les délégations et invités ont pris la parole sous la modération de Mr Alpha BALDE (président du comité d’organisation). Le député de Tougué, Honorable Alpha Mamadou BALDE, a notamment réaffirmé sa volonté et son engament d’œuvrer sans relâche pour le développement de Tougué. Mr Ibrahima Sory DIALLO, secrétaire général de la CIDT (Coordination Internationale pour le Développement de Télémilé) a quant à lui intervenu pour apporter son expérience sur le fonctionnement d’une telle structure.

Mr Mouctar DIALLO, président de l’association des Ressortissants de Tougué et Amis de Belgique (ARTA), Mr Mamadou Saliou BALDE, président de l’Association des Ressortissants de Tougué à New York et Mr Mamadou Cellou DIOP, représentant des ressortissants de Tougué au Royaume-Uni ont chacun à leur tour évoqué la structuration et le fonctionnement de leurs associations. Ils ont également exprimé leur engagement à soutenir toute initiative allant dans le sens du rassemblement.

Cette convention a connu aussi la participation de Mme Fatou BALDE YANSANE, 1ère vice-présidente chargée des questions politiques du Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOSC), qui a partagé son expérience sur la gestion et le fonctionnement des ONG.

A l’issu des débats très riches, les participants ont adopté à l’unanimité la motion présentée par la commission d’organisation relative à la création d’une coordination des associations de Tougué. Le choix de l’appellation de cette structure fédérative s’est porté sur CIADT (Coordination Internationale des Associations pour le Développement de Tougué) avec pour siège le chef-lieu de la préfecture de Tougué.

Quant à la structuration, les participants ont décidé de doter la coordination d’une assemblée générale, d’un CA et d’un organe exécutif. Les participants, qui constituent de fait la 1ère AG, a confié au CA la rédaction des textes règlementaires (Statuts et règlement intérieur) et la définition d’un plan d’action a court et moyens terme. Dans l’après midi du 12 Août 2017, des tables rondes ont été organisées sur plusieurs thèmes :

  • Agriculture, énergie et environnement
  • Infrastructures
  • Education
  • Santé
  • Investissement productif : comment inciter les ressortissants à investir dans la Préfecture de Tougué ?

Plusieurs idées et propositions ont été émises lors de ces tables rondes dont la synthèse a fait l’objet d’une restitution en plénière. C’est sur la base de cette synthèse qu’un plan d’action sera établi par le conseil d’administration.

Pour la seconde journée, plusieurs invités ont intervenu à tour de rôle :

  • Son excellence Mr Amara CAMARA, ambassadeur de la Guinée en France, au Portugal et en Israël a exprimé sa disponibilité à accompagner les associations de solidarité internationale, il a livré un message d’encouragement à l’endroit des fils, filles et amis de Tougué. Il n’a pas manqué de rappeler ses liens d’amitié et de fraternité avec Tougué.
  • Mr Thierno Camara, président du FORIM (Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations) a rappelé le cadre institutionnel de sa structure et développé le thème « apport de la diaspora et opportunités de financement des projets de développement ».
  • Mme Nicole MARTIN, secrétaire-général RExAD (Réseau d’Experts d’Aide au Développement). Après une longue expérience au Ministère de la Coopération Internationale en France, aujourd’hui elle consacre son temps à l’accompagnement des associations dans le montage des projets de solidarité internationale. Elle travaille actuellement sur des projets d’adduction d’eau en Guinée.
  • Mr Saidou DIALLO, président de la CAGF (Coordination des Associations Guinéennes de France) a rappelé les objectifs de sa structure et partagé son expérience.
  • Mme Halimatou CAMARA, vice-présidente de l’AJGF (Association des Jeunes Guinéens de France) a présenté l’appel à projet « Génération Climat » et partagé son expérience.

Une cérémonie de lecture du coran a été organisée suivie de prières et de bénédictions en faveur du développement de Tougué et de la Guinée.

La convention a été clôturée par une décision sur l’organisation de la future convention des ressortissants de Tougué. L’AG a actée que la deuxièmes rencontre aura lieu à Tougué les 23 et 24 août 2018.

Enfin, il a été demandé au CA de redoubler d’efforts pour rassembler le plus grand nombre d’associations car c’est ensemble et avec tous que le développement de Tougué se fera. Aussi la convention a exhorté au CA de vulgariser la synthèse des travaux. Il a ainsi été décidé que cette synthèse fasse l’objet d’une intense communication.

Rendez-vous donc le 23 et 24 Août 2018 à Tougué.