Sékouba Bangoura, 19 ans révolu, un présumé bandit déguisé en femme est tombé dans les filets de la gendarmerie, au niveau des rails de Gomboya, dans la Commune Rurale de Manéah, relevant de la préfecture de Coyah, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Basse Guinée.

Le prévenu Sékouba Bangoura a reconnu sans violence que son groupe est responsable de 5 opérations à mains armées. La première attaque aurait été perpétrée à Bonfi, dans la ville de Conakry. Que lui et son grand étaient entrain de préparer une attaque contre l’usine de fer de Gomboya, dans la préfecture Coyah.

Pour mener leurs opérations, Sékouba Bangoura et son ‘’grand’’ se déguisent en femmes voilées.

Selon le commandant de la gendarmerie départementale de Dubréka, Colonel Emile Pkgomou, les enquêtes ouvertes sont en cours et que le jeune Sékouba Bangoura sera déféré dans les prochaines heures à la justice de paix pour être juger conformément à la loi. Aujourd’hui, les citoyens guinéens vivent vraiment dans l’insécurité totale car beaucoup d’attaques à mains armées sont souvent perpétrées et les auteurs sont parfois introuvables. Malheureusement, les enquêtes ouvertes n’aboutissent jamais. Il est grand temps que les deux départements de la sécurité et de la défense retroussent leurs manches pour sauver les citoyens à tous les niveaux.

De Dubréka, Bourhane Camara pour Guineematin.com

Facebook Comments