Womey4Quinze personnes tuées, trois femmes violées, des villages pillés, complètement vandalisés sont entre autres constats que les populations de Womey auraient constaté à leur retour « d’exil » dans les brousse, quand leurs localités ont été démilitarisés.

Selon le leader du parti « Bloc Libéral », Dr. Faya Milimono, joint au téléphone par Guineematin.com ce vendredi 14 novembre. des huissiers seront commis au recensement des dégâts après le départ des militaires qui « occupaient » les lieux. Et, des poursuites judiciaires seront engagées contre l’Etat…

Par ailleurs, Docteur Faya Milimono a réitéré sa demande de voir une enquête « réellement indépendante » mise en place pour l’assassinat des agents sensibilisateurs le 16 septembre 2014. A en croire le leader politique, si l’enquête est sérieuse, des révélations troublantes ne seront pas à exclure. Peut-être que le criminel ne serait pas forcément celui qu’on nous a fait croire…

Guineematin.com vous propose ci-dessous, quelques photos de Womey après le départ des militaires, des habitants dont certaines ne retiennent pas leurs larmes quand elles ont vu l’état de leurs habitations pillées et vandalisées :

Commentaires