Sakoba Kéita, reçoit un donPublireportage : Il l’a promis au chef de l’Etat, il a tenu parole. Dans le cadre de la croisade contre l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola, Le président du patronat de Guinée, M. Ismaël Keita vient d’offrir un conteneur 20 pieds, rempli de kits de protection, destinés au corps médical.

La remise du don à la coordination nationale de lutte contre Ebola, a eu lieu le 30 décembre 2014 dans l’enceinte de la pharmacie centrale de Guinée, en présence de Dr Sakoba Keita, et de plusieurs autres membres de son équipe.

Il s’agit d’un important lot de kits de protection, constitués en huit palettes comprenant des gants, des robes de protection, des équipements de respiration, des masques, de la protection de jambe, des kits de perfusion et divers articles médicaux assortis. Du matériel destiné à la protection du personnel médical qui paie déjà un lourd tribut à la maladie à virus Ebola.

Dr. Sakoba Kéita, Ismaél Kéita, patronat de Guinée

En Guinée, depuis le déclenchement de l’épidémie d’Ebola, une quarantaine de décès, a été enregistrée dans les rangs du corps médical. Au manque d’équipements de protection justement, il faut ajouter aux facteurs expliquant cette saignée humaine, la négligence coupable des médecins eux-mêmes.

Indigné et très inquiet du péril qui guettait le personnel soignant intervenant dans le cadre de la riposte contre Ebola, le chef de l’Etat, le Pr Alpha Condé, en personne, a, à plusieurs reprises, flétri cette attitude et insisté sur le port des équipements de protection comme les gants.

Mais pour les porter, il faut qu’il en ait suffisamment et que tous les hôpitaux, centres de santé et cliniques, à l’échelle de l’étendue du pays, en soient dotés. Ce qui est loin d’être le cas sur le terrain, notamment en province.

Justement, c’est pour contribuer à pallier ce déficit que M. Ismaël Keita a cru devoir offrir ce lot de kits de protection à la coordination nationale de lutte contre Ebola, à l’effet de permettre au corps médical de se prémunir contre toute contamination lors des interventions. Toute chose qui devrait aussi contribuer à rompre la chaîne de contamination de l’épidémie qui a déjà tué plus de 1600 personnes en Guinée.Ismaél Kéita, Dr. Sakoba Kéita, un conteneur de Kits anti Ebola

Pour un geste patriotique, c’en est un…un exemple à suivre !

Aboubacar MBodia Diallo

 

 

Facebook Comments