Palais de justice de DabolaLa Délégation Spéciale de la commune urbaine de Dabola, Région Administrative de Faranah, en Haute Guinée est confrontée à de sérieuses difficultés liées au manque criard de moyens financiers et de logistiques adéquats pour assurer la salubrité publique de la ville, a appris Guineematin.com d’une source locale.

Pour faire face à l’insalubrité de Dabola, la nouvelle délégation spéciale de la commune urbaine, installée au mois de février 2016, a décidé de faire de chaque mercredi, lendemain du marché hebdomadaire, une journée d’assainissement des coins stratégiques de la ville.

Malgré cette volonté de rendre propre la ville, la Délégation Spéciale de la commune urbaine manque de moyens adéquats pour jouer pleinement son rôle, explique au téléphone de Guineematin.com notre confrère Mamadouba Camara de l’Agence Guinéenne de Presse. L’initiative de la collectivité est aujourd’hui appuyée par une ONG locale qui a accepté de prêter son tricycle à moteur dont la valeur ne dépasse pas les  10 millions de francs guinéens pour assurer le transport des ordures collectées, chaque mercredi, surtout autour du marché.

En matière de mise en œuvre de la politique nationale de la décentralisation, le transfert de compétence consacré dans le code des collectivités n’est toujours pas accompagné de transfert de moyens. C’est la grande équation du développement à la base.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

 

Facebook Comments