L’Association Fulbhè Australia a procédé à une remise de don aux victimes de l’éboulement de Dar-es-Salam en banlieue de Conakry. Ce don, composé de dix sacs de riz, et des enveloppes symboliques a été remis aux quatre familles victimes de l’éboulement. Cette remise a été effectuée le dimanche dernier, 10 décembre 2017, en présence du président de la délégation spéciale de la Commune de Ratoma Elhadj Souleymane Taran Diallo, et l’ambassadeur de Guinée au Japon, Son Excellence Sékou Sylla, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place. 

Environ quatre mois après l’éboulement survenu à la décharge publique de Dar-Es-Salam, un quartier de la commune de Ratoma, le 22 août 2017, les victimes du drame continuent de bénéficier de la solidarité de leurs compatriotes. C’est le cas de l’association Foulbhè Australia, une organisation culturelle qui fédère les structures Gortankaku de Perth, Mussidal de Brisbane, Bhantal de Sydney, Mojobèrè de Melbourne et Fulah Fiends d’Adelaide, toutes regroupant des ressortissants du Fouta Djallon vivants en Australie.

Kana Diallo

Devant les victimes et autorités présentes à la cérémonie de remise officielle de ce don, monsieur Kana Diallo, a transmis le message de ces organisations à l’endroit des victimes en ces termes : « ces associations ont été très bouleversées par les événements qui sont survenus à Dar-es-Salam, au cours desquels des pertes matérielles et en vies humaines ont été enregistrées, sans oublier tous les blessés et déplacés. Nous compatissons à la douleur des victimes et prions Allah le Tout Puissant de réserver le paradis éternel aux personnes décédées, de guérir les blessés, et à ceux qui ont perdu des biens de leur octroyer des biens bien meilleurs…». Un geste qui vient encore une fois réconforter les victimes, qui, malgré les pertes subies, se réjouissent tout de même de la solidarité des guinéens vivants en Guinée et ailleurs. Leur porte-parole à cette cérémonie Mamadou Yéro Diallo a remercié donc tous les donateurs ainsi que les responsables qui selon lui, « depuis ces événements douloureux n’ont jamais cessé ne nous apporter leur soutien».

L’ambassadeur Sékou Sylla

Prenant la parole, Son Excellence Sékou Sylla, ambassadeur de Guinée au Japon, qui couvre également l’Australie, s’est dit ému de ce geste de l’association Fulbhè Australia. «Moi je suis particulièrement ému et touché de voir que nos compatriotes dans un élan de solidarité et dans un esprit citoyen, essayent de prendre des mesures comme celles-ci pour venir assister les populations qui ont été victimes de l’éboulement de terrain à Dar-es-Salam », a déclaré l’ambassadeur.

Au nom de la mission diplomatique, dit-il, « je voudrais saisir cette occasion pour tout d’abord présenter nos sincères condoléances aux familles éplorées. Mais aussi ceux qui sont blessés nous prions Dieu le Tout Puissant de leur permette de retrouver la bonne santé, et d’accorder le paradis à ceux qui sont morts ».

De son côté, le président de la délégation spéciale de Ratoma a rappelé que depuis que ces événements malheureux et douloureux se sont produits dans sa commune, l’élan de solidarité ne s’est pas arrêté. Mais rajoute -t-il, le traumatisme est profond. « Lorsqu’on est victime d’un tel drame, c’est pratiquement à vie. On ne l’oublie pas. Et, il y a des séquelles psychologiques, physiques. Donc y penser et en parler tout le temps soulage les populations. C’est en cela que je remercie ceux qui ont pensé en ce moment là à ces événements et ont voulu faire cet apport ». Selon monsieur Diallo, l’Australie est très loin de la Guinée, mais malgré tout, les guinéens qui vivent dans ce pays sont préoccupés par ce qui se passe en Guinée : « Géographiquement, l’Australie, c’est carrément le bout du monde pour quelqu’un qui est ici. Donc, des guinéens qui vivent là-bas auraient pu continuer à vivre leur belle vie et ne pas penser à nous. Donc ces gens là, sont si loin, mais ils sont très près de nous par le cœur, par le sentiment, et par leurs familles qui sont présentes ici. Ils n’ont jamais cessé d’être guinéens », s’est réjoui le premier responsable de la commune de Ratoma.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Guineematin