Comme indiqué dans un communiqué de la présidence de la République, c’est ce jeudi, 14 septembre 2017, que l’érudit Chérifoula de Kankan, Elhadj Amadou Chérif sera inhumé dans sa ville natale, ici même à Kankan. Un hommage national lui sera rendu en présence du chef de l’Etat (si on croit à nous sources), de plusieurs membres du gouvernement et des délégations venues des autres régions de la Guinée et de l’extérieur du pays, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Kankan.

Décédé le lundi dernier, 11 septembre, à 11 heures, à l’âge de 87 ans, Elhadj Amadou Chérif a laissé derrière lui une veuve et quatorze enfants dont sept filles. Il était le dixième fils de l’érudit de Kankan, Cheikh Fanta Mady Chérif, appelé Karamo Sékouba.

Le chef de l’Etat, dans communiqué (que vous pouvez relire d’ailleurs sur Guineematin) avait annoncé des obsèques grandioses pour rendre un dernier hommage à l’un des principaux régulateur de la société de Kankan et de la Haute Guinée en général.

Pour sa part, au cours d’un entretien avec un correspondant de Guineematin.com, Elhadj Thierno Mouhammadoul Badrou Bah, le premier imam de la mosquée Karamoko Alpha Mo Labé a apporté un important témoignage sur les qualités humaines et sociales du défunt. L’imam de Labé a surtout salué  l’attachement de feu Elhadj Amadou Chérif à la paix et l’unité nationale…

Déjà, ici à Kankan, toutes les dispositions sont en train d’êtres prises pour honorer la mémoire du défunt. En ce moment (11h30), toutes les routes donnant accès au quartier Chérifoula où se trouve la grande mosquée et la concession familiale du défunt sont bloqués par un impressionnant dispositif sécuritaire. De la morgue de l’hôpital où se trouve le corps jusqu’à la grande mosquée également aucun engin roulant n’est permis. Des dizaines de tentes ont été installées pour abriter les milliers de personnes qui sont attendues pour assister aux funérailles.

Selon un proche de la famille, après la levée du corps à la morgue de l’hôpital régional de Kankan, Elhadj Amadou Chérif sera transporté à la mosquée de Chérifoula où les derniers hommages lui seront rendus avant d’être enterré dans la concession familiale.

« Nous sommes présentement à la mosquée de Chérifoula pour préparer tout avant l’arrivée du corps. Vous savez que plusieurs délégations sont attendues y compris celle du Gouvernement. Déjà, plusieurs ministres sont arrivés dont le Général Boureima Condé de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Ibrahima Kalil Konaté (K2), maître Kabélé de la sécurité, plusieurs autres hauts cadres…», a notamment confié Elhadj Namory Faro.

A signaler que plusieurs délégations de la Moyenne Guinée, de la Basse Guinée et de la Guinée Forestière sont également annoncées.

A suivre !

De Kankan, Mouctar Barry envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : 621 607 907

Commentaires