PRG - Reverend Jesse Jackon - Mano River SG Saran Daraba Kaba 24 sept 1L’heure est à l’action. La communauté internationale doit accélérer son engagement sur le terrain et agir maintenant. Cela fait 9 mois que nous luttons sans relâche sur le terrain.

L’heure est à l’action. La communauté internationale doit accélérer son engagement sur le terrain et agir maintenant. Cela fait 9 mois que nous luttons sans relâche sur le terrain. C’est pourtant une menace globale. La Sierra Leone et le Libéria sortent de deux décennies de conflit. La Guinée a traversé des tensions politiques. En dépit des efforts, la capacité de nos institutions reste encore à renforcer. C’est pourquoi il est important que la communauté internationale agisse maintenant pour stopper Ebola. Le soutien médical est clé, mais il faut aussi prendre en considération la situation économique et envisager dès maintenant la gestion de la situation post-Ebola pour ces économies fragilisées par la crise et son impact économique.

Il est par ailleurs clair que nos populations situées dans l’épicentre de l’épidémie, à la frontière des trois pays, ne connaissent pas les frontières. Ce sont souvent les mêmes communautés, les mêmes familles. Cela fait des millénaires que ces populations se déplacent ainsi, de part et d’autres des frontières. Il faut être réaliste. On ne peut attendre que ces populations cessent du jour au lendemain de se déplacer. C’est aussi pour cela que la coordination et l’approche régionales sont décisives et qu’il faut déployer la réponse médicale appropriée, avec un dispositif adéquat.

Transmis par le Bureau de Presse de la Présidence

Commentaires