CIDT, Coordination internationale pour le développement de TéliméléLe Bureau de la coordination internationale pour le développement de Télimélé (CIDT) a appris avec beaucoup de surprise et de regret que des  personnes considérées comme des contacts de la maladie à virus Ebola se sont rendues dans leur village d’origine, à Bheygol, dans la sous préfecture de Sarékaly, préfecture de Télimélé. Sur place, deux personnes sont décédées et ont été enterrées par la communauté sans se plier au protocole qui impose un enterrement sécurisé ; exposant ainsi les innocentes personnes qui ont lavé les corps et ceux qui les ont enterré à des probabilités de contamination.

Malheureusement, à l’arrivée de l’équipe médicale dépêchée par l’hôpital préfectoral, pour le dernier cas, le vendredi 5 décembre, l’enterrement et tous les rites funéraires étaient déjà achevés. Mais, les investigations des médecins dans ce village ont permis d’établir une première liste de 25 contacts et d’identifier deux autres malades qui ont été évacués au centre de traitement d’Ebola à Donka. Et, le prélèvement de ces deux malades a certifié qu’ils sont porteurs du virus Ebola…

Avant même l’évacuation de ces deux malades, certains membres du bureau de la CIDT avaient échangé avec les autorités préfectorales et de la santé pour mieux coordonner les actions d’urgence à mener. La disponibilité d’un petit montant à Conakry a permis au bureau des ressortissants de Télimélé à Conakry de faire un premier geste en attendant une mobilisation un peu plus large.

A l’issue d’une conférence call, il a été recommandé de réactiver le comité local de lutte contre Ebola et de lancer un appel d’urgence à la coordination nationale de lutte contre Ebola, au gouvernement, au partenaire de la Guinée, aux personnes de bonnes volontés, ainsi qu’aux ressortissants, amis et sympathisants de Télimélé d’apporter des soutiens financiers et matériels aux autorités préfectorales et de la Santé de Télimélé qui ont besoin d’agir au plus vite pour éviter une propagation d’une grande échelle de cette grave maladie.

La CIDT demande à toutes les bonnes volontés de se mettre en rapport avec le comité local de lutte contre Ebola à Télimélé, présidé par Elhadj Alseyny Diallo, président des ressortissants de Télimélé à Conakry et chargé de suivi-évaluation de la coordination internationale pour le développement de Télimélé.

La CIDT rappelle que ce sont nos parents directs qui sont ainsi menacés. Donc, personne ne doit attendre d’être individuellement contacté pour agir. Chacun doit se mobiliser et mobiliser de son côté pour qu’on puisse tuer ce mal dans l’œuf.

La CIDT présente ses sincères condoléances aux familles éplorées et demande à chacun de nos compatriotes de se mobiliser contre ce danger qui menace notre pays et notre peuple.

Lundi 8 décembre 2014

Pour le bureau de la CIDT

Mamadou Bah « Bonas » (président), Ibrahima Sory Diallo (SG), Nouhou Baldé (1er responsable de la communication)

Commentaires