Alors que les jeunes donnaient l’impression d’aider à retrouver des corps ensevelis sous les graviers que transportait le camion accidenté ce samedi 15 novembre 2014 à Enta, les policiers les ont surpris en train de ‘’déterrer’’ des marchandises et autres produits qui font parti des dégâts provoqués par cet accident.

Les agents demandent alors aux jeunes de stopper net leur opération. C’est le début d’un malentendu qui tournera en une confrontation entre la police armée de gaz lacrymogène et les jeunes « volontaires » armés de pierres…

Quelques images avant les vidéos :


Des jeunes « volontaires » soupçonnés finalement par la police de vol sur les lieux de l’accident à Enta, ce samedi 15 novembre 2014

Un spectacle incroyable sur les lieux de l’accident : des jeunes « tombent » du camion accidenté

Les échauffourées entre la police et des jeunes « volontaires » soupçonnés de vol à Enta, alors qu’un accident venait de faire douze morts au moins

La police tente de maîtriser la situation, après avoir chassé les « volontaires » soupçonnés de vol

Enta, après les échauffourées, ce samedi 15 novembre 204

Les agents de la police décidés de traquer les jeunes soupçonnés de vol sur le lieu de l’accident à Enta

« Ils n’ont qu’à quitter ici », ordonne le directeur national de la police routière, craignant les vols

Enta, la police met une barrière et empêche désormais aux jeunes d’atteindre le lieu de l’accident

Enta : Après la maîtrise de la situation, la police quadrille les lieux de l’accident

Après la maîtrise des lieux, la police réorganise les lieux de l’accident pour éviter les vols

Enta, après les émeutes entre la police et les jeunes « volontaires » sur les lieux de l’accident

Des vidéos réalisées à Enta par Abdoulaye Oumou pour Guineematin.com

Commentaires